Accueil / WebAR / WebAR : de la réalité augmentée prochainement sur votre navigateur web
webar-presentation-tango
Une expérience réalité augmentée en WebAR pour du e-commerce

WebAR : de la réalité augmentée prochainement sur votre navigateur web

Après le WebVR, voici venu le temps du WebAR. De la réalité augmentée directement via votre navigateur web. Une avancée qu’on attend avec impatience.

La Google I/O 2017 est visiblement pleine de surprises cette année en ce qui concerne la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Et si on a bien évidemment eu le droit a de belles améliorations de la plateforme mobile Daydream, de nouveaux casques de réalité virtuelle autonomes et de nouvelles features sur Tango, il ne faudrait pas oublier un domaine qui commence à prendre de l’importance : le WebVR et depuis très peu le WebAR.

Qu’est-ce que le WebAR ?

Le WebAR signifie plus précisément : le web en réalité augmentée. Grâce à l’interface d’un smartphone, de capteurs adéquats, et d’un navigateur web vous serez bientôt capables d’afficher de nouvelles expériences sur le web grâce à la superposition en temps réel d’objets et d’informations en 3D dans notre monde. Une nouvelle manière de consommer de l’information et surtout de nouvelles possibilités offertes pour améliorer les sites web en proposant plus d’interactivités à vos visiteurs.

Le WebAR est donc différent du WebVR. Si on devait caractériser le WebVR et le WebAR par une métaphore reposant sur un disque, on pourrait dire que le WebVR est la face A et la WebAR la face B. Différents dans l’expérience, mais pourtant extrêmement proches dans ce qu’ils peuvent apporter à la perception de notre réalité et ce qu’ils ont de se compléter.

Dans la présentation faite par Google lors de la Google I/O 2017, le WebAR va plus loin que le projet Tango proposé par Google. Alors que le projet Tango est une collection d’API à intégrer dans votre application sur un smartphone compatible Tango (muni de capteurs), le WebAR abandonne le côté applicatif pour se concentrer sur une expérience web à part entière. Il a donc pour objectif de proposer des expériences en réalité augmentée plus facilement intégrables à des sites web afin de leur rajouter de nouvelles fonctionnalités et de permettre à de nombreux développeurs web (ne connaissant pas le développement sous Android) de prendre en main plus rapidement des expériences en réalité augmentée sur navigateur.

Comment utiliser le WebAR avec Chromium ?

La démonstration faite par les développeurs de Google lors de la conférence, si elle est pour l’heure encore « sommaire », est toutefois particulièrement convaincante à la fois dans la fluidité de l’expérience que dans l’usage qu’il en est fait. En effet, Google avait choisi de développer un POC (Proof Of Concept) autour d’une application en partenariat avec Wayfair (géant de l’ameublement aux Etats-Unis et qui a d’ailleurs été un des premiers à utiliser la technologie Tango). Le principe de l’application est simple : à partir d’une URL vous pouvez accéder à une page web via votre smartphone et disposer comme bon vous semble un objet vendu par Wayfair (table, chaise…) dans votre pièce, regarder s’il convient sous toutes les coutures et ensuite de l’acheter via un parcours client classique. On vous laisse regarder ci-dessous cette expérience assez convaincante :

Voici un autre exemple créé par le développeur belge Fabien Benetou (également co-organisateur du Meetup WebXR Paris) :

Ce type d’application n’est pour l’heure disponible que sur Chromium (la version open-source du navigateur Chrome). Il n’y a donc pas de version officielle pour l’instant de ce type d’expériences qui n’est là que pour montrer la direction que prend Google avec son navigateur Chrome et l’importance que la société attache à la réalité virtuelle. Pour l’instant, l’expérience a notamment été construite via la librairie javascript Three.JS, très connu de nombreux développeurs web du domaine de la 3D. Gageons que AFrame, le framework web dédié à la VR de Mozilla pour développer en WebVR, puisse prochainement permettre de créer facilement et rapidement des expériences en WebAR également (autre qu’avec AR.js). Voici le github associé proposé par Google pour que les prochains développeurs puissent utiliser Chromium pour créer de nouvelles versions et par conséquent de nouvelles expériences en réalité augmentée via le web. Pour cela il vous faut donc un navigateur web et un smartphone type Tango. Il est temps de se lancer !

A propos de Milan Boisgard

Fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets et développer le domaine.