Accueil / WebAR / Mozilla porte la réalité mixte sur le web

Mozilla porte la réalité mixte sur le web

Mozilla est un pionnier de la réalité virtuelle (nommé webVR) et il est désormais engagé à développer des expériences en réalité augmentée sur le web (nommé webAR). Toute la gamme de ces expériences est regroupée sous le terme de « réalité mixte » ou « XR » (qui comprend en plus de l’expérience en elle-même les différents devices compatibles). Mozilla s’engage donc à développer le webXR dans les prochaines années et à tenter d’établir un standard.

Aller plus loin que le WebVR

Mozilla est engagé depuis plusieurs années sur le domaine de la réalité virtuelle sur le web. Il fut le premier à y croire et à se lancer dedans. Aujourd’hui, de très nombreux sites et expériences en webVR sortent chaque jour. Mais avec l’arrivée d’ARKit, ARcore et des devices permettant d’afficher de la réalité augmentée, il était nécessaire d’aller plus loin et de permettre l’accès à tous à toutes les expériences quelles qu’elles soient. Donc rendre compatible toutes ces expériences sur le web et les différents devices.

Selon les termes de Mozilla :

Notre principale préoccupation sera dans un premier temps porté sur des devices, casques, frameworks et outils qui devront fonctionner ensemble afin que les développeurs puissent choisir parmi un variété d’outils et de méthodes de publication afin d’apporter de nouvelles expériences immersives en ligne – et les faire fonctionner ensemble de manière fonctionnelle.

L’objectif de Mozilla est clair. Il veut que le web de demain soit capable d’intégrer des expériences en AR et VR qui soient toutes compatibles entre elles et accessibles depuis le web quelque soit le device utilisé ainsi que le framework. C’est donc une volonté de créer un vrai standard webXR. Si pour l’heure, nous en sommes encore loin, l’idée est bien présente chez les grandes entreprises du secteur technologique impliquées dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée et notamment sa transposition sur le web.

La problématique actuelle est la suivante : si le webVR commence à se développer sur de nombreux devices et déjà avec des frameworks de qualité (A-Frame et ReactVR pour ne citer qu’eux), il n’est pas encore possible de créer des pages web avec des expériences en réalité augmentée. Pour être très précis il est déjà possible de le faire, mais pas via un standard web. Et c’est bien ce dernier que cherche à développer Mozilla.

Développer le WebXR pour les prochaines expériences immersives

Pour développer ce standard, Mozilla propose un premier « brouillon » d’une API WebXR présente sur Github. Cette API doit permettre l’accès au développement à des expériences en réalité virtuelle et en réalité augmentée sur le web. Cette API est une première proposition pour les développeurs qui exposent différents concepts, dont les concepts « d’ancres » propres aux Hololens, ARKit, ARCore ou Tango. Mozilla proposes quelques exemples pour tester cette API dans un premier temps.

WebXR-768x576

Bien évidemment pour tester ces expériences, il vous faut absolument un navigateur compatible avec ce type d’expérience. Pour l’heure, ce ne sont que des navigateurs expérimentaux et vous ne pourrez pas tester ces expériences XR sur d’autres navigateurs plus classiques étant donné qu’aucun standard n’existe. Il vous est possible de le tester sur Android, via ce navigateur adhoc et sur iOS. Mozilla annonce qu’un navigateur expérimental sera également bientôt disponible en téléchargement sur l’App Store.

Comme vous pourrez donc le constater le WebXR en est encore à ses prémices, mais il sera assurément ce qui permettra l’explosion de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée étant donné qu’il ne vous faudra pour y accéder… plus qu’une URL !

A propos de Milan Boisgard

Fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets et développer le domaine.