Accueil / Tango / Quand les musées s’emparent de la technologie Tango
google-tango-musee-visite-realite-augmentee-680x357

Quand les musées s’emparent de la technologie Tango

La technologie Tango de Google va faire sa grande entrée dans le Detroit Institute of Arts, l’un des plus grands musées des Etats-Unis.

C’est une première dans l’histoire de la réalité augmentée. La multinationale Google et le Detroit Institute of Arts ont conclu un partenariat qui en dit long sur le potentiel de Tango. Ce dernier va tout bonnement être intégré dans le musée. Une avancée majeure qui va véritablement bouleverser les visites que l’on connaît aujourd’hui. Mais revenons d’abord sur les tenants et les aboutissants du projet de Google.

> Google et Gap dévoile le shopping en réalité augmentée avec Tango

Tango est une technologie intégrée aux smartphones capable de numériser et transcrire en direct n’importe quel espace balayé par l’appareil. Au CES 2017, Gap et Google ont annoncé un nouveau partenariat dans le cadre d’un concept de shopping en réalité augmentée. Avec, en prime, une démonstration en direct devant un public conquis. La société américaine poursuit donc sa stratégie de développement AR en se s’alliant cette fois-ci avec l’un des plus grands centres culturels des Etats-Unis, cité ci-dessus.

Les musées sont une fenêtre ouverte sur notre passé. Une fenêtre parfois teintée d’incertitudes ou d’imprécisions, soit par manque d’informations, soit par manque de moyens technologiques pour illustrer au mieux la véracité des faits. Manque désormais comblé par Tango, puisque le musée a décidé de s’emparer de la technologie Google pour rendre les visites plus dynamiques, ludiques et attractives. L’application sera également équipée de quizz et de jeux, mais permettra surtout d’ajouter des informations digitales aux œuvres d’art et sculptures exposées.

> CES 2017 : Asus ZenFone AR, un smartphone compatible Tango et Daydream

Alors que certaines visites peuvent parfois s’avérer ennuyantes pour les jeunes, Tango et sa dimension numérique pourraient ici captiver l’attention. En sachant que la majorité des enfants nées à partir des années 2000 ont grandi avec Internet et la connectivité, il serait presque logique d’équiper une partie de nos infrastructures culturelles de tel dispositif. Google en est en tout cas le précurseur, et pourrait donner le la en matière de culture en réalité augmentée.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Scan 3D : ces start-up qui veulent numériser l’humain

Nombreuses sont les start-up à placer leurs pions sur l'échiquier de la numérisation 3D humaine, composante majeure du secteur de...

mode-fashion-luxe-video-360-890×593
Mode, Fashion et Luxe : les meilleures vidéos 360

Le monde du luxe, du fashion et de la mode va être complètement boulversé par la vidéo 360 ainsi que...

Fermer