Accueil / Spectacles / Snapchat : vers un échec annoncé des lunettes connectées Spectacles ?
snapchat-lunettes-connectes-spectacles-echec-900x475

Snapchat : vers un échec annoncé des lunettes connectées Spectacles ?

Selon The Information, les lunettes connectées Spectacles, développées par Snapchat, ne se vendraient pas autant que prévu.

La fin des lunettes connectées Spectacles a-t-elle déjà sonné ? Difficile d’y répondre, mais au vu des dernières informations publiées par The Information, qui cite des sources anonymes proches de Snapchat, le produit de la société californienne n’aurait pas rencontré le succès escompté. Les chiffres de ventes des Spectacles ne seraient pas au rendez-vous, alors que la compagnie américaine aurait passé commande de plusieurs centaines de milliers de modèles il y a quelques mois.

Spectacles : 150 000 paires de lunettes connectée vendues

Mais comment Snapchat en est-il arrivé là ? L’engouement observé autour des Spectacles a tout d’abord fait croire aux dirigeants du groupe une victoire certaine. La firme dirigée par Evan Spiegel a en fait usé d’astucieux stratagèmes marketing donnant l’eau à la bouche à des milliers de personnes. Le produit de l’entreprise était effectivement vendu dans des distributeurs mobiles dont le nouvel emplacement était annoncé chaque jour sur le site officiel, rendant son acquisition presque obsessionnelle chez certains fans.

snapchat-spectacles-900x610

De quoi rassurer l’entreprise, sereine à l’idée de produire et d’écouler plusieurs centaines de milliers de paires. Mais l’ouverture au grand public a visiblement échoué : aujourd’hui, un nombre incalculable de modèles dormiraient dans les entrepôts. Un échec cuisant qui ne récompense pas les efforts de Snapchat, dont le travail réalisé sur le design des Spectacles – similaires à des lunettes de soleil – mérite d’être souligné. M. Spiegel a tout de même communiqué quelques chiffres de ventes, avoisinant les 150 000 unités commercialisées.

Spectacles : un prix trop élevé pour la cible visée ? 

Il faut dire que le prix des Spectacles et le public visé pouvait paraître incompatible. Les jeunes générations constituent la majeure partie des utilisateurs Snapchat, alors que les lunettes connectées tutoient les 150 €. Une somme conséquente pour la majorité des adolescents, dont le dilemme entre une application gratuite sur téléphone mobile et une paire de lunettes connectées aussi onéreuse n’a même pas lieu d’être.

acheter-spectacles-lunettes-connectees-snapchat-990x650

Persuadé de l’importance du hardware dans les prochaines années, Evan Spiegel semble déterminé à orienter la stratégie de son entreprise vers ce type de business. En témoigne sa déclaration lors d’une conférence organisée il y a un mois . « Notre vision, c’est que le hardware va devenir un medium important pour notre expérience client d’ici 10 ans. Mais si nous pensons que cela sera important dans dix ans, nous ne voulons pas nous lancer seulement dans dix ans ». Les Spectacles, un projet hardware qui en laisse présager bien d’autres.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.