Snap dévoile ses premières lunettes connectées « Spectacles »

Snap dévoile ses premières lunettes connectées « Spectacles »

Les rumeurs voyaient juste ! Alors qu’il y a quelques mois, nous vous annoncions que SnapChat – le réseau social de partage de photos et vidéos éphémères très prisé chez les 12-25 ans – était en train de travailler sur des lunettes connectées, c’est aujourd’hui une réalité. Ces lunettes connectées se nomment « Spectacles ». Une véritable révolution pour SnapChat (qui se renomme d’ailleurs pour devenir Snap Inc.) puisqu’il officialise aujourd’hui son entrée dans la production « hardware » d’objets.

evan-spiegel-snap-spectacles

Evan Spiegel, CEO de Snap, photographié par Karl Lagerfeld pour le Wall Street Journal et pourtant les lunettes connectées « Spectacles ».

Après l’intérêt sans conteste de la communauté professionnelle autour des Google Glass mais son arrêt provisoire par Google, le challenge était de taille : comment introduire sur le marché des lunettes connectées à la fois fonctionnelles, fashion et d’un usage « certain ». Si de très nombreux usages ont pu être trouvé pour les Google Glass et que d’autres viendront par la suite, Evan Spiegel a fait le pari de lancer des lunettes connectées autour d’un usage qu’il connaît particulièrement bien : la photo et la vidéo éphémère. Un usage simple et unique mais au final très logique.

Le principe de ces lunettes est simple : après les avoir rechargé dans le boîtier prévu à cet effet, il suffit de le smettre sur le nez, de les pairer avec son smartphone (comme les Google Glass en somme) et de prendre vos photos et vidéos éphémères pour ensuite les partager sur Snap. Toutes les vidéos ou photos seront stockées dans les lunettes et pourront être importées via Bluetooth ou Wifi sur l’application Snap. Il vous suffira pour cela d’aller dans l’onglet « Specs » prévu à cet effet et de les télécharger pour les revoir, les éditer et les partager avec vos amis. On notera que la caméra utilisée possède une FOV (field of view) de 115 degrés.

snap-spectacles-chargeur-boitier snapchat-smartphone-spectacles

En cliquant une fois sur le bouton en haut à gauche, vous pourrez prendre des vidéos de 10 secondes et aller jusqu’à 30 secondes en cliquant 3 fois. Un classique de l’éphémère que connaissent bien les utilisateurs du réseau social. Selon les informations que l’on possède également, les lunettes pourraient durer 1 journée en termes de batterie et il faudrait environ 4 heures pour les recharger via le boitier prévu à cet effet.

Voici une présentation en vidéo du concept :

D’un point de vue technique, et s’ils doivent être comparées aux Google Glass, les lunettes Spectacles sont un gadget et ils ne possèdent pas les mêmes technologies que les Glass. La technologie n’est pas forcément à juger sur ces lunettes, c’est plutôt les nouveaux usages et comportements qui vont primer et voir si les utilisateurs de Snap vont s’emparer des ces dernières et les adopter dans leur vie quotidienne.

LA QUESTION DE LA VIE PRIVÉE DE NOUVEAU SUR LA TABLE

En termes d’usage, il convient de remarquer un point intéressant mis en oeuvre d’un point de vue technique sur les lunettes connectées « Spectacles ». En effet, lorsque vous êtes en train de prendre une photo ou une vidéo des petites LED circulaires dans la caméra en haut de l’oeil gauche s’allument pour prévenir vos amis ou les personnes environnantes que vous êtes en train de filmer ou prendre en photo ces dernières. Comme il ne vous l’aura pas échappé si vous lisez GoGlasses ou bien que vous vous intéressez de près aux lunettes connectées, la question autour de la vie privée a été largement débattu dès l’apparition des Google Glass.

En effet, il était possible de prendre une photo ou une vidéo sans que la personne prise ne soit au courant (aucun click, aucun bruit, aucun flash, aucune LED). Et personne ne souhaitait véritablement être photographié ou filmé à son insu et se retrouver ensuite sur internet sans son consentement préalable. Si le débat n’est ici pas encore tranché et va vraisemblablement réapparaître dans les prochaines semaines et les prochains mois, la fonctionnalité visant à allumer une lumière pour prévenir vos « spectateurs » va probabblement s’avérer très utile (ndlr : c’était d’ailleurs déjà une recommandation que nous faisons à l’époque sur des améliorations possibles des Google Glass). Le temps nous dira si l’adoption de ce type de lunettes vis-à-vis de cet usage est socialement acceptable ou non.

DES LUNETTES FASHION : SPECTACLES OU LE STYLE AVANT LA TECHNOLOGIE

Il ne vous aura probablement pas échappé que ces lunettes connectées « Spectacles » mise, outre l’usage, à plein sur le côté fashion. Il est à savoir toutefois que ces lunettes ne seront disponibles qu’en une seule taille. A l’instar des Google Glass, on ne sait pas encore si les verres des lunettes connectées Spectacles seront adaptables à la vue de l’utilisateur ou non. Rien n’est dit sur ce point-là pour l’instant.

snapchat-spectacles-fashion

Si les lunettes seront disponibles en noir, on remarque que plusieurs coloris seront disponibles et qu’il est fait une très grande place à la couleur (plutôt flashy il faut bien avouer) et à la circularité. Si ces lunettes semblent « unisexe », il semblerait qu’elles ait été pensé plutôt en version féminine si on en croit la photo ci-dessus (bien qu’Evan Spiegel porte un des prototype plus haut). Un pari pour le réseau social car les lunettes restent encore « très geek » et sont encore comparées aux Google Glass qui, on le rappellera, n’avaient pas séduit la cible féminine. Néanmoins un choix qui semble notamment motivé par le fait que plus de 70% des utilisateurs de Snap soient des femmes.

A savoir : dans un premier temps ces lunettes connectées Spectacles seront vendues en édition limitée et coûteront la somme de 130$. Une somme bien loin des lunettes connectées dont nous avons l’habitude (dépassant souvent 700 euros, voire 1500 euros).

Une fois encore ce n’est pas la technologie qui est mise en avant, mais bien l’usage et les pratiques qui seront adoptées par les utilisateurs du réseau social. Et quoi de mieux que de belles lunettes pour faire adopter progressivement ces lunettes connectées ?

SPECTACLES : LE NOUVEAU DÉPART DES LUNETTES CONNECTÉES ?

L’essence de ces lunettes connectées se rapportent directement à leur nom : « Spectacles ». Pour un réseau social comme Snap c’est le monde lui-même qui est un spectacle et ce dernier doit être mis en scène. Un monde (éphèmère) où vous êtes à la fois le photographe et le réalisateur de ce spectacle et à la fois celui où vous êtes le spectateur par vos Snap envoyés par vos amis. Avec ce nom particulièrement évocateur, Snap a la possibilité de redéfinir certains usages propres aux grands réseau sociaux et aux pratiques liés aux partages. Fini le smartphone pour capturer le monde, faites-le avec vos lunettes ! Au final si cette opération trouve le succès escompté auprès de sa cible, pourquoi ne pourrait-on pas voir Facebook ou Twitter (pour ne citer qu’eux) se mettre également à faire des lunettes connectées ? Nul doute que ces derniers pourraient y trouver un intérêt pour leurs activités médias.

Voyons même plus loin. Ces lunettes connectées Spectacles ne sont qu’une version 1. En effet, si elles peuvent être considérées comme un gadget dans un premier temps, il est fort probable que Snap se mette à créer dans de prochaines versions de nouvelles fonctionnalités notamment autour de la réalité augmentée. Vous voulez mettre une moustache sur une tête d’ours à votre ami avec des lunettes ? Cela sera peut-être bientôt possible dans les prochaines années. Néanmoins, il faudra voir également comment se développe ce domaine. En effet Snap devrait vraisemblablement rester dans le domaine B2C et ne verrait (tout du moins pour le moment) que peu d’intérêt à intégrer le B2B. Il reste bien évidemment encore un monde à conquérir pour ceux qui développe des lunettes connectées pour les professionnels. Toutefois chacun va se nourrir des expériences et usages des autres. Et si l’expérience Snap et Spectacles peut laisse encore penser qu’il y a encore beaucoup de travail pour arriver à une adoption des lunettes connectées dans notre quotidien, force est de constater que la firme américaine vient de lancer un nouveau pavé dans la mare et que cela semble sonner le grand retour des lunettes connectées dont vous n’avez – semble t-il – pas fini d’entendre parler !

Laisser un commentaire

comment-avatar

*