Accueil / RÉALITÉ VIRTUELLE / Verdict : Oculus condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax
proces-zenimax-vs-oculus-926x557

Verdict : Oculus condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax

Le procès opposant Facebook et sa filiale Oculus VR à ZeniMax s’est conclu mercredi 1er février par une compensation financière de 500 millions de dollars de la part d’Oculus et ses fondateurs.

Le verdict est tombé. Ouvert le 10 janvier 2017, le procès de l’affaire Oculus VR – Facebook / Zenimax n’aura même pas duré un mois. Jugé pour une affaire de vol de données technologiques du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, la compagnie de Mr. Zuckerberg, propriétaire d’Oculus VR, devra payer la somme totale de 500 millions de dollars à ZeniMax. La décision finale du jury revient notamment sur plusieurs points de l’affaire : Oculus VR n’a pas volé de secrets commerciaux, mais son cofondateur Palmer Luckey est lui coupable d’avoir enfreint l’accord de non-divulgation signé avec ZeniMax, qui portait sur des projets en réalité virtuelle.

> Lire aussi : Procès Oculus VR – Facebook / ZeniMax : ce que l’on sait

Suite au verdict, Oculus a publié la déclaration suivante : « Le cœur de cette affaire était de déceler la vérité sur le vol de données commerciales appartenant à ZeniMax, et le jury a selon nous rendu un verdict en notre faveur. Nous sommes évidemment déçus de certaines décisions concernant plusieurs chefs d’inculpation. Les produits Oculus sont construits avec la technologie Oculus. Notre engagement à faire de la réalité virtuelle un succès reste le même, et toute l’équipe poursuivra son travail accompli depuis les premiers jours. A savoir développer la VR qui transformera la façon dont les gens interagiront et communiqueront entre eux. Nous avons hâte de déposer notre appel ».

john-carmack-palmer-luckey-oculus-vr-proces-3000x1500
Palmer Luckey (à gauche- et John Carmack (à droite)

Palmer Luckey et Brendan Iribe, une amende salée 

Car oui, si la compagnie Oculus n’est pas directement reconnue coupable, elle se doit en revanche de participer à l’amende de 500 millions de dollars. Ainsi, la firme versera pas moins de 300 millions de dollars, tandis que Palmer Luckey et Brendan Iribe – ex CEO d’Oculus VR – doivent respectivement s’acquitter d’un montant de 50 et 150 millions de dollars.

Facebook, lui, a été épargné par les membres du jury. La réseau social le plus populaire au monde était accusé d’avoir racheté l’entreprise Oculus VR en sachant pertinemment que cette dernière avait dérobé certaines données technologiques à ZeniMax. Le jury a publié un document de 90 pages, disponible ici.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
[5 Questions @] : Olivier GODEST, fondateur du Salon Virtuality

Vous êtes passionnés de réalité virtuelle et l'écosystème français et européen de la VR vous intéresse ? Rendez-vous le 24,...

video-360-voyage-tourisme-Ko-Pha-Ngan-thailande-1200x600
Ko Pha Ngan : les meilleures vidéos 360 de Thaïlande

Envie d’un voyage en Thaïlande ? Goglasses vous propose de visiter Ko Pha Ngan en vidéo 360 et en réalité...

Fermer