Accueil / Réalité Virtuelle / Strip-tease VR : quand les strip clubs s’emparent de la réalité virtuelle
strip-tease-vr-realite-virtuelle-strip-club-980x518

Strip-tease VR : quand les strip clubs s’emparent de la réalité virtuelle

Le strip club Gold Club San Francisco va avoir le droit à son application en réalité virtuelle fournissant l’ensemble des services de l’établissement.

C’est une première. Si le porno immersif affiche une santé de fer depuis plusieurs mois, les strip tease VR restaient eux dans l’ombre de son grand frère. Quoique, depuis que Youtube héberge des vidéos 360, le nombre de contenus où stars du milieu se prélassent en petite tenue ont littéralement explosé, trustant même les premières places du classement des vidéos 360 les plus vues. Une tendance en vogue qui ne risque pas de fléchir.

> Lire aussi : Porno VR : Les meilleures vidéos 360

Aujourd’hui, plus question de délaisser les strip-tease immersifs. C’est pourquoi Daniel Dilallo, en partenariat avec VRClubz.com et l’actrice porno Christy Mack, ont décidé de développer une application VR baptisée Gold Club SF VR. Un nom d’établissement qui fait directement référence à un strip club de San Francisco. Encore au stade de la beta, le logiciel a pour objectif de reproduire à la perfection l’ambiance torride et tamisée de l’espace d’origine. Et, bien évidemment, d’assister à des danses aussi réalistes que possible.

Danses privées et shows torrides

Au total, 15 danseuses (dont les vedettes du porno Mega Rain, Christy Mack, Reya Sunshine et Kendra Lust) et 4 danseurs ont accepté de jouer le jeu : l’utilisateur est libre de circuler dans le lieu, de s’asseoir au premier rang et d’admirer les différents shows proposés, dont le réalisme a rigoureusement été travaillé. « Avec la réalité virtuelle, nous avons saison une opportunité en or pour diffuser nos expériences haute qualité avec le confort de votre salon », a déclaré Craid Bordeau, General Manager de Gold Club SF, aux journalistes de venturebeat.com. Pour ce faire, les développeurs ont numérisé l’établissement avant de le mixer avec une danse préalablement filmée.

> Lire aussi : Youporn sort une catégorie VR et vidéo 360

Le visiteur peut s’offrir quelques privilèges supplémentaires, comme des danses en privée aux côtés de plusieurs professionnelles, en version topless ou totalement nue. Chaque danse est logiquement payante, à l’image du business model des strip clubs physiques. Le lancement officiel serait prévu pour le mois de novembre 2017, alors qu’une version est déjà disponible en pré-commande sur le site VixenVR.com. L’Oculus Rift et l’HTC Vive semblent les seuls casques de réalité virtuelle à l’heure actuelle compatibles. Même si Daniel Dilallo souhaite dépasser les frontières de l’ordinateur en s’invitant notamment sur le PSVR et les autres plateformes d’applications immersives.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
google-cardboard-vr-headset-smartphone-packaging-981x551
Recrutement et brevet : la feuille de route AR/VR de Google

A travers des publications d’offres d’emploi et le dépôt d’un nouveau projet VR, Google lève le voile sur ses prochaines...

big-screen-vr-realite-virtuelle-980x551
Bigscreen VR, ou comment transposer son écran d’ordinateur dans la réalité virtuelle

La start-up Bigscreen est parvenue à lever 3 millions de dollars pour son application Bigscreen VR, un logiciel qui permet...

Fermer