Accueil / Réalité Virtuelle / Advrty ouvre la voie aux publicités natives en réalité virtuelle

Advrty ouvre la voie aux publicités natives en réalité virtuelle

Actuellement en bêta, Advrty est une plateforme qui permet d’intégrer de la publicité native en réalité virtuelle. Une belle opportunité financière pour les annonceurs et développeurs.

La publicité en réalité virtuelle se cherche encore. Comment parvenir à intégrer des spots publicitaires dans des expériences VR sans rompre l’immersion ? C’est la question que se pose actuellement la majorité des sociétés appartenant à cette niche du secteur. Parmi elles, citons Advrty, qui pense avoir trouvé la solution à ce problème. La société suédoise est à l’origine d’une plateforme capable d’intégrer des publicités natives en réalité virtuelle.

> Lire aussi : AdVR : l’expérience Google pour intégrer de la publicité en réalité virtuelle

Pour ce faire, Advrty a tout d’abord travaillé sur une technologie permettant de tracker le regard et l’interaction de l’utilisateur. Ainsi, la société dispose d’informations cruciales qui joueront un rôle essentiel dans l’intégration d’images publicitaires. Plus clairement, les annonces apparaîtront au niveau des zones de « hauts trafics visuels » . Une garantie pour les entreprises de toucher un maximum de personnes et d’accroître son taux de « Reach ».

Advrty : de la publicité qui se fond dans le décor

Le projet d’Advrty repose également sur une seconde problématique. Savoir où placer un spot publicitaire, c’est bien. Mais réfléchir à comment le placer, c’est mieux. Et c’est là que le terme « publicité native » intervient. La compagnie nordique a focalisé son travail sur de la publicité contextualisée, non intrusive et qui se fond dans le décor. Et ce pour ne pas rompre l’immersion. La publicité fait ainsi entièrement partie de l’expérience, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive vraiment.

> Lire aussi : Avec Roland-Garros VR, France Télévisions et Samsung franchissent un pas dans la réalité virtuelle

A titre d’exemple, l’application Roland-Garros VR, développée à l’occasion de Roland-Garros 2017, illustrait parfaitement ce concept. Des caméras 360 Samsung Gear 360 apparaissent ça et là au sein du décor de l’expérience en réalité virtuelle. Partenaire de France Télévisions, la marque coréenne a subtilement placé son produit sans pour autant spammer le contenu immersif.

Advrty : un retour sur investissement pour les développeurs

Merry-Snowballs-publicite-coca-cola-990x550

La plateforme de la firme originaire de Stockholm est également une aubaine financière pour les développeurs. Ces derniers peuvent en effet créer leurs applications et jeux en réalité virtuelle et obtenir des retours sur investissement issus de la publicité. Ce qu’à déjà pu expérimenté le studio de production Hatrabbit dans l’un de ses derniers projets, Merry Snowballs. Des encarts publicitaires du célèbre soda Coca-Cola ont habilement été intégrés au cours du jeu.

> Lire aussi : Immersv : la plateforme de publicité en réalité virtuelle lève 10,5M$

Ce système de publicité native en réalité virtuelle est-il applicable à la réalité augmentée ? « Cela devient  beaucoup plus difficile parce que le monde dans lequel vous êtes n’est plus prédéfini comme avec la VR. C’est le vôtre », explique Niklas Bakos, CEO et cofondateur, dans les colonnes de VentureBeat. « Pour intégrer correctement de la publicité en réalité augmentée, nous devons comprendre la géométrie du monde réel et ce qu’il se passe quand un utilisateur commence à marcher, courir ou se déplacer », conclut-il.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.