Accueil / Réalité Virtuelle / Oculus – ZeniMax : John Carmack contre-attaque
proces-zenimax-vs-oculus-926x557

Oculus – ZeniMax : John Carmack contre-attaque

Ancien employé de ZeniMax, et désormais CTO d’Oculus, John Carmack a poursuivi son ex-entreprise en lui réclamant 22,5 millions de dollars. Somme que devrait ZeniMax à l’Américain suite au rachat la firme id Software, co-fondé par Carmack.

Un feuilleton qui n’en finit plus. Pour plus de clarté, rembobinons les faits. John Carmack est un programmeur 3D reconnu dans le milieu, notamment après avoir co-fondé la société id Software, rachetée en 2009 par la firme de développement ZeniMax. M. Carmack fait donc partie intégrante de cette dernière, et travaille au fil des années sur des technologies liées à la réalité virtuelle.

> Lire aussi : Procès Oculus VR – Facebook / ZeniMax : le point complet

Passionné par la VR, le programmeur se rapproche d’un certain Palmer Luckey, fondateur de la compagnie Oculus VR, acquise par Facebook en 2014 pour deux milliards de dollars. Pour dissuader John Carmack de divulguer quelconques données portant sur des projets VR, ZeniMax et le développeur signent un accord de non-divulgation. John C. quitte ZeniMax quelques mois plus tard, et rejoint les rangs d’Oculus, à l’origine de l’Oculus Rift. Jusque-là, tout va bien.

john-carmack-palmer-luckey-oculus-vr-proces-3000x1500
Palmer Luckey (à gauche- et John Carmack (à droite)

Mais c’est au début de l’année 2017 que la situation s’envenime. ZeniMax attaque en justice Oculus, et indirectement Facebook, et accuse Carmack d’avoir divulgé des informations ayant servi à la conception de l’Oculus Rift. Le tribunal tranche : Oculus devra verser la somme de 500 millions de dollars à ZeniMax. Qui en remet une couche en demandant à la filiale du réseau social de retirer les jeux Oculus utilisant les codes dérobés par Carmack. La débandade.

> Lire aussi : Verdict : Oculus condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax

Mais l’homme de 46 ans ne compte pas se laisser faire, et, comme l’Empire dans Star Wars 5, contre-attaque. M. Carmack a ainsi déposé plainte contre ZeniMax, qui refuserait de payer la somme de 22,5 millions de dollars découlant du rachat d’id Software (évoqué ci-dessus), en 2009. La vente totale de la firme avoisinait les 150 millions de dollars. Une nouvelle affaire qui vient éclabousser les deux protagonistes, qui ne finissent plus de se quereller à coup de procès judiciaires.

> Lire aussi : Procès Oculus VR – Facebook / ZeniMax : vers la fin des jeux Oculus ?

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.