Accueil / Réalité Virtuelle : Actualités VR / Pimax lève 15M$ en série A pour son casque VR Pimax 8K
pimax-8K-campagne-kickstarter-eye-tracking-990x550

Pimax lève 15M$ en série A pour son casque VR Pimax 8K

Une levée de fonds qui vient s’ajouter à 4,2 millions de dollars récoltés sur Kickstarter.

Pimax 8K : 15M$ pour intensifier ses efforts

Noël avant l’heure chez les équipes Pimax. L’entreprise derrière le casque de réalité virtuelle Pimax 8K a en effet levé 15 millions de dollars en série A, un moi et demi après avoir clôturé la campagne Kickstarter la plus prolifique du secteur : 4 236 618 $ recueillis auprès de 5946 contributeurs entre le 19 septembre et le 3 novembre 2017. En deux jours à peine, le compteur affichait déjà 776 000 dollars. Une campagne qui détrône celle de l’’Oculus Rift DK1 (Development Kit 1), qui, en 2012, avait rassemblé 2 437 429 $ grâce aux 9522 donateurs enregistrés.

Menée par O-Film et Tianma Bearing Group Co (TMB), cette première levée de fonds privée permettra à Pimax d’intensifier ses efforts dans son grand projet ayant fait son succès, le casque VR Pimax 8K. A l’heure actuelle, le produit est en plein développement, mais les premiers modèles devraient être envoyés au cours du mois de janvier 2018, selon les prévisions de la société. Ce nouveau pécule financier lui permettra d’ailleurs peut-être de tenir les délais annoncés.

ces-2017-pimax-8k-1000x484

Oculus Rift – Pimax 8K : un destin similaire ? 

La renommée et l’engouement observé autour du Pimax 8K s’explique principalement par ses caractéristiques hors normes : 200° de Field of View (FOV), résolution graphique 8K, solution sans fil, technologie eye-tracking ou encore taux de rafraîchissement de 90 Hz. Le modèle se fournira en contenus directement sur les plateformes SteamVR et Oculus. A première vue, le Pimax 8K semble parfait. Mais son design vient calmer nos ardeurs : encombrant, la faute au FOV de 200°.

Il n’empêche que le chemin actuellement emprunté par Pimax en rappelle un autre : celui d’Oculus. Après sa campagne Kickstarter de 2012, la start-up fondée par Palmer Lucker avait levée16 millions de dollars auprès des sociétés de capital-risque Spark Capital et Matrix Partners, en 2013. La même année, une seconde levée de fonds conduite par Andreessen Horowitz lui rapportait cette fois-ci 75 millions de dollars. La suite, tout le monde la connait : Facebook allongeait un chèque de 2 milliards de dollars en 2014, et engloutissait définitivement Oculus.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.