Accueil / Réalité Virtuelle / Avec l’application Rec Room, le Social VR s’invite sur le casque PlayStation VR
rec-room-application-social-vr-psvr-990x500

Avec l’application Rec Room, le Social VR s’invite sur le casque PlayStation VR

Rec Room est une application Social VR prochainement lancée en bêta sur le casque PlayStation VR.

Rec Room : une application Social VR gratuite et disponible sur le PlayStation VR

Le social VR revient de plus belle. Après le cuisant échec d’AltspaceVR, contraint de fermer ses portes avant de se faire racheter par Microsoft l’été dernier, une nouvelle application Social VR signe une entrée fracassante, Rec Room. Et pour cause, développée par le studio de production Against Gravity, la plateforme a fait l’objet d’un billet publié sur le blog de PlayStation US, et bénéficie ainsi d’une visibilité accrue.

Lancé gratuitement en bêta le 21 novembre 2017, Rec Room a pour objectif de réunir des millions de joueurs du monde entier. Décrit comme un social club en réalité virtuelle, il immergera les utilisateurs dans des environnements VR divers et variés, dans lesquels une pléthore d’activités sera mis à leur disposition : paintball géant, charades, quêtes par équipe de quatre au cours de laquelle ils affronteront des monstres et constitueront des puzzles.

Rec Room, une application VR sans aucun business model

Outre la partie divertissement, Rec Room cherche également à stimuler la créativité de ses visiteurs. Ces derniers pourront en effet customiser leur avatar et créer leurs propres espaces immersifs pour accueillir des invités, organiser des événements ou encore s’amuser autour de quelques jeux. Et pour rassurer ses gamers, une équipe d’Against Gravity participera à une séance de Questions/Réponses organisée toutes les deux semaines, le tout, bien évidemment, en réalité virtuelle.

Mais une inlassable question se pose de nouveau : comment Against Gravity parviendra-t-il à monétiser son travail ? Va-t-il réussir là où AltspaceVR a autrefois échoué ? La version définitive sera aussi gratuite et ouverte à tous, privant les développeurs d’une source financière non négligeable. Rec Room dispose en revanche d’un avantage : la base d’utilisateurs du PSVR, estimée à 1,5, voire 2 millions de joueurs, qui contribuera peut-être au premier succès d’une application Social VR.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.