Accueil / Réalité Virtuelle / Comment Google Earth VR redessine notre vision du monde ?
google-earth-vr-990x550

Comment Google Earth VR redessine notre vision du monde ?

Sortie le 16 novembre 2016 sur Steam VR, l’application Google Earth VR n’est pas qu’un simple prolongement de Google Earth. C’est une porte ouverte à de nouvelles perspectives d’explorer le monde.

L’arrivée d’internet et du numérique ont considérablement bouleverser notre manière de voir le monde. Celle de Google Earth VR encore plus. L’application en réalité virtuelle développée par Google et disponible sur les casques de réalité virtuelle HTC Vive et Oculus Rift est une véritable fenêtre ouverte sur la Terre. Les utilisateurs ne voient plus le monde d’un point de vue extérieur, ils le vivent de l’intérieur.

La réalité virtuelle et Google Earth VR pour préparer ses voyages

Le principe de Google Earth VR rejoint celui de Google Earth, mais en réalité virtuelle : découvrir la Tour Eiffel, les Alpes Suisses, New York et Manhattan ou encore le Grand Canyon et Tokyo dans un environnement immersif est désormais à notre portée. La VR est ici une nouvelle perspective d’explorer le monde différemment. Mais explorer ne veut pas dire visiter. De là à penser que la réalité virtuelle puisse remplacer les voyages, il y a encore du chemin à parcourir.

> Lire aussi : Une nouvelle version de Google Earth VR prochainement lancée

Il n’empêche que Google Earth VR reste une application qui gommerait presque les frontières entre le réel et le virtuel. A tel point que les agences de voyage auraient tout à gagner à l’utiliser : un client potentiel pourrait conforter ses choix en ayant un aperçu clair d’une destination. Les utilisateurs pourraient également être amenés à acheter leurs billets en réalité virtuelle.

google-earth-vr-alpes-suisses-990x550

Google Earth VR pour se remémorer des voyages

Aussi, la réalité virtuelle peut s’avérer être une technologie particulièrement efficace pour se remémorer des voyages. « J’ai pu m’asseoir sur une plage des Maldives, et regarder le coucher du soleil et l’océan exactement au même l’endroit où j’ai fait ma demande de mariage à ma femme », raconte Terry, ingénieur californien de 32 ans, dans les colonnes de PoweredMag. Outre les voyages, c’est bien dans les programmes éducatifs que la VR dispose d’un véritable potentiel.

> Lire aussi : L’application éducative en réalité virtuelle Google Expeditions s’ouvre au grand public

Le programme Google Expeditions propose déjà des expériences immersives allant dans ce sens. Mais le réalisme de Google Earth VR et sa capacité à nous plonger dans un monde si réel, mais pourtant virtuel, nous prouve sa vraie valeur : celle de pouvoir passer de la théorie à la pratique, en visitant virtuellement des lieux historiques, des environnements géographiques inatteignables, ou encore d’analyser des courants architecturaux d’une ville préalablement étudiée.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.