Accueil / Réalité Virtuelle / Cinéma VR : les films en réalité virtuelle intègrent les cérémonies internationales
oscar-film-vr-cinema-realite-virtuelle-980x652

Cinéma VR : les films en réalité virtuelle intègrent les cérémonies internationales

Pour la première fois de l’histoire, les festivals cinématographiques ont ouvert leurs portes à des films en réalité virtuelle. Une initiative novatrice qui pourrait à terme démocratiser les productions immersives au sein des grandes cérémonies internationales.

Les cérémonies des Oscars, des Césars et le Festival de Cannes sont les trois grand-messes annuelles du cinéma : journalistes venus du monde entier, stars mondialement connues, grands discours, récompenses. Bref, tous les projecteurs sont tournés vers Holywood, Paris et Cannes, fiefs de cette petite famille qu’est le 7e art. Chaque événement dispose de ses propres catégories, dans lesquelles sont nommés plusieurs films, acteurs ou réalisateurs, parmi lesquels se cache le grand vainqueur du précieux sésame.

> Lire aussi : Pearl, le premier court métrage d’animation en 360° nominé aux Oscars

Sauf que l’année 2017 elle est synonyme d’innovation du côté des Américains : les organisateurs ont en effet sélectionné le premier film en réalité virtuelle de l’histoire, qui s’avère être un court métrage d’animation – logiquement placé dans la catégorie du même nom. Pearl, de son nom, a été réalisé par Patrick Osborne, lauréat du meilleur court métrage d’animation à l’Academy Award 2014. Google n’a pas hésité à jeter son dévolu sur Pearl en la publiant sur sa chaîne Youtube Google Spotlight Stories (visionnée plus d’1,4 million de fois).

Dans la catégorie « Réalité virtuelle »… 

Mais ce film 360 n’est pas le seul à avoir franchi les portes des festivals cinématographiques. Le documentaire The Protectors : Walk in the Ranger’s Shoes, de Kathryn Bigelow et Imraan Ismail, va faire sa grande entrée au Tribeca Film Festival 2017, fondé en 2002 par Jane Rosenthal, Robert De Niro et Craig Hatkoff. La 16e édition, qui se tiendra du 19 au 30 avril à New York City, va donc mettre en exergue la vie des hommes et femmes qui protègent les éléphants contre les braconniers à la recherche d’ivoire, en République Démocratique du Congo. Une production réalisée en 360°, qui sera également consultable en réalité virtuelle.

> Lire aussi : Cinéma VR : Lytro lève 60 millions de dollars pour développer des expériences VR ultra-haute qualité

Au-delà des deux exemples exposés, il est intéressant de relever l’importance symbolique que représente la sélection de productions réalisées sous un format 360. A l’avenir, des catégories « Réalité virtuelle » pourraient définitivement voir le jour, et primer les meilleures réalisations immersives. Se développerait également une nouvelle manière de raconter une histoire, qui prendrait en compte toutes les problématiques de la réalité virtuelle. Des entreprises se sont d’ailleurs déjà positionnées sur le créneau : Lytro a récemment levé 60 millions de dollars pour concevoir des expériences VR ultra-haute qualité à destination du cinéma.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.