Accueil / Réalité Virtuelle / CCP Games : le studio de développement derrière EVE Valkyrie abandonne la réalité virtuelle

CCP Games : le studio de développement derrière EVE Valkyrie abandonne la réalité virtuelle

CCP Games a annoncé qu’il faisait une croix sur ses projets en réalité virtuelle. Deux studios de développement de la firme islandaise ferment ainsi leurs portes.

CCP Games : une centaine de personnes licenciées

Coup dur pour CCP Games. Le développeur et éditeur de jeux vidéo d’origine islandaise est contraint de stopper son activité dans le domaine de la réalité virtuelle, apprend-on dans une interview accordée au journal MLB. A l’origine du jeu EVE Valkyrie, un shooter spatial sorti le 16 septembre 2016 et compatible avec l’Oculus Rift, l’HTC Vive et le PlayStation VR, l’entreprise dont le siège social est basé à Reykjavik n’a visiblement pas attiré assez de joueurs pour poursuivre ses investissements dans le secteur.

« Nous continuerons à soutenir nos jeux VR, mais nous ne ferons pas d’investissements supplémentaires tant que de nouvelles conditions de marché ne le justifient », a déclaré Hilmar Veigar Pétursson, CEO de la compagnie. Les conséquences de ce repositionnement stratégique sont lourdes : CCP Games devrait ainsi fermer ses studios de production situés à Atlanta et Newcastle. Si il conserve ses locaux localisés à Londres, Reykjavík et Shanghai, une vague de licenciement devrait emporter une centaine de personnes sur son passage. 

ccp-games-990x600

La réalité virtuelle, un marché encore immature ? 

Si M. Pétursson croit « en la réalité virtuelle sur le long terme », l’immaturité du marché l’a obligé à revoir ses plans. « La réalité virtuelle finira probablement par changer le monde. Mais nous allons davantage nous focaliser sur les jeux PC et mobiles », a-t-il précisé. CCP Games pourrait ainsi prendre ses distances durant une période de deux mois à trois ans. De quoi lui laisser le temps d’observer l’évolution du marché, et de revenir plus fort lorsque la communauté des gamers aura considérablement gonflé.

Cette fermeture reflète l’état actuel du secteur : en pleine construction et encore immature, obligeant certaines firmes à se retirer après plusieurs années d’activité. Si le domaine du Gaming VR semblait surfer sur une vague de succès, le cas de CCP Games nous prouve quelque peu le contraire. Il faudra sans doute attendre les années 2018 et 2019 pour voir le nombre d’utilisateurs exploser, et assurer un avenir serein aux studios de production qui se lancent dans l’aventure de la réalité virtuelle.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.