Accueil / Réalité Virtuelle / Cmoar VR : le casque de réalité virtuelle compatible sur mobile et « ordinateur »
casque-realite-virtuelle-cmoar-vr-compatible-pc-smartphone-daydream

Cmoar VR : le casque de réalité virtuelle compatible sur mobile et « ordinateur »

La société Cmoar met les petits plats dans les grands en développant un casque de réalité virtuelle pour téléphone portable et « ordinateur ».

Le site internet de Cmoar pose les bases : une rubrique Cmoar VR, Daydream Edition, Cmoar for PC et Cmoar Suit. En d’autres termes, la start-up se positionne sur tous les supports du marché. Un casque compatible avec mobile, dans un premier temps, et prochainement commercialisé dans vingt pays, dont la France, pour un prix de 199$. Notons que la majorité des marques de smartphone supporteront le modèle (Apple, Asus, HTC, Samsung, ZTE, Lenovo, LG, Motorola, Microsoft, etc…).

> Lire aussi : Project Alloy : un premier casque de réalité mixte sortira fin 2017

Cmoar Daydream Edition, un casque VR pour mobile et ordinateur 

Place ensuite au Cmoar Daydream Edition, légèrement moins cher que son prédécesseur, 99$ au total, qui tournera donc sur Daydream, plateforme mobile destinée à la VR et développée par Google. Et c’est là que les choses sérieuses commencent. Modulable, le produit de l’entreprise peut offrir les mêmes fonctionnalités que l’HTC Vive ou l’Oculus Rift. Explications.

Cmoar VR : positional tracking au programme 

En rajoutant un port HDMI et deux écrans Amoled de 3,81 pouces et d’une résolution de 1080 x 1200, l’utilisateur obtiendra une expérience à hauteur de l’HTC et de l’Oculus. Mieux encore, le casque serait capable de tourner sur Steam VR. Autrement dit, un joueur aura accès à l’ensemble des jeux de la plateforme, rendant le casque aussi performant que ses concurrents et ce pour un prix de 199$.

> Lire aussi : ZapBox, le nouveau casque de réalité mixte à 30 dollars

Cerise sur le gâteau, une version Cmoar Suit est également dans les plans des dirigeants. Ce pack pousse le concept beaucoup plus loin en mettant à votre disposition tout un système de positional tracking à porter sur le buste, les jambes et les mains (des contrôleurs). L’idée étant de rendre interactif l’expérience immersive. Pour en profiter, il faudra logiquement signer un chèque un peu plus cher, à savoir 249$. Même si, admettons-le, le projet a toutes ses chances de rencontrer un franc succès.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.