Accueil / Réalité Virtuelle / Comment la blockchain et l’eye tracking pourraient rentabiliser les expériences VR ?
gaze-coin-733x452

Comment la blockchain et l’eye tracking pourraient rentabiliser les expériences VR ?

La société Gaze Coin a développé une solution permettant de monétiser le regard d’un utilisateur au cours d’une expérience en réalité virtuelle. Le tout basé sur la technologie blockchain.

Monétiser une expérience en réalité virtuelle est l’un des sujets chauds du moment. Alors que les constructeurs conçoivent désormais des casques de qualité, dotés de contenus de qualité, l’attention du secteur semble maintenant se focaliser sur les différents retours sur investissement générés par une expérience immersive. Gaze Coin, entreprise composée d’entrepreneurs, de scientifiques et d’experts financiers et de la blockchain, a de son côté développé une puissante solution nommée Gaze Coin.

Gaze Coin : nouvelle tentative pour monétiser la réalité virtuelle

Gaze Coin repose sur le principe suivant : il utilise l’eye tracking (le suivi des yeux) et le gaze tracking (qui correspond à la durée d’interaction entre l’interaction du regard et d’un objet dans un environnement VR) pour calculer le temps exact qu’un utilisateur passe à regarder ou interagir avec un objet ou une zone de l’environnement immersif dans lequel il se trouve, en temps réel. Les données d’un utilisateur sont couplées à celles de centaines d’autres. Grâce à cette data, Gaze Coin parvient alors à estimer le prix d’une zone, avant de la convertir en une valeur monétaire virtuelle pour des potentiels annonceurs. En somme, le bitcoin de la réalité virtuelle.

« Pendant trop longtemps, la monétisation de la réalité virtuelle et réalité augmentée s’est limitée aux modèles du web et du mobile. Gaze Coin a été développée pour créer un pont entre la promesse des environnements VR et la capacité des annonceurs et créateurs de contenus à capitaliser leur travail », a déclaré le fondateur de la société, Jonny Peters, dans un communiqué publié sur le site officiel. M. Peters ne précise cependant pas si la valeur produite est échangeable en dollar ou en euro.

gaze-coin-realite-virtuelle-823x519

Gaze Coin : quand réalité virtuelle et blockchain se rencontrent

Gaze Coin a également été créée à partir d’une blockchain, « technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle », pour reprendre la définition exacte fournie par le site Blockchain France, qui précise que : « C’est une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création ». En d’autres termes, c’est en partie grâce à la blockchain que Gaze Coin évalue la valeur d’une zone précise grâce à toutes les données recueillies depuis sa mise en place.

Autre point essentiel, la question des droits d’auteur au sein d’une expérience immersive. A titre d’exemple, Gaze Coin est capable de repérer et suivre un contenu musical ajouté ou supprimé d’une application VR, et de déterminer comment le contenu a été consommé par les utilisateurs. A l’issue de ce processus, un micropaiement pourrait être réalisé au propriétaire du morceau. Au même titre qu’au propriétaire d’un objet 3D. Aujourd’hui, une première application bénéficie de la solution Gaze Coin : Dream Channel VR, présentée au Festival de Cannes en mai 2017, et disponible sur le Samsung Gear VR, Oculus Rift et HTC Vive.

Il est pour l’heure encore trop tôt pour se prononcer sur la réussite de ce type de projet de monétisation. Néanmoins, elle a le mérite de pouvoir tenter de tirer le partie d’une autre technologie (la blockchain) et de proposer une première monétisation des contenus en réalité virtuelle. De nouvelles perspectives peuvent donc apparaître prochainement pour les annonceurs qui attendent une véritable solution pour se plonger véritablement dans la réalité virtuelle.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.