Accueil / Réalité Virtuelle / Océanopolis : une expérience en réalité virtuelle à l’aquarium de Brest
oceanopolis-aquarium-brest-realite-virtuelle-930x618

Océanopolis : une expérience en réalité virtuelle à l’aquarium de Brest

L’aquarium de Brest Océanopolis va accueillir en juillet 2017 une expérience VR sous-marine développée par l’Institut de recherche technologique (IRT) b<>com.

Rapprocher les visiteurs de la faune aquatique : voilà l’objectif de l’aquarium de Brest, Océanopolis, qui va s’équiper d’une expérience collective en réalité virtuelle dès le mois de juillet 2017, nous apprend L’Usine Digitale. Une démarche innovante grâce à laquelle les utilisateurs découvriront les animaux marins dans un environnement virtuel, dans lequel chacun pourra se déplacer comme bon lui semble.

> Lire aussi : Mers et océans : Les meilleures vidéos 360

Pour ce faire, l’établissement a fait appel à l’un des douze Instituts de recherche technologique (IRT) de France, b<>com, dont le quartier général est basé à Rennes. La ville de Brest accueille quant à elle un site secondaire. Grâce à son savoir-faire, l’IRT b<>com est donc parvenu à développer une « expérience en réalité virtuelle particulièrement attrayante, en évitant les problèmes de nausées », explique Ludovic Noblet, directeur du pôle hypermedia.

oceanopolis-brest-realite-virtuelle-990x550

Faciliter la transmission des connaissances culturelles et scientifiques 

Autre cheval de bataille de l’institut, le son spatialisé. Un élément essentiel au succès des contenus VR, qui prend peu à peu une place grandissante dans le secteur des technologies immersives. Leur travail est notamment « basé sur le Higher Order Ambisonics (HOA), qui va faciliter le traitement de l’audio pour la réalité virtuelle », poursuit M. Noblet.

> Lire aussi : Nature et animaux : les meilleures vidéos 360

Pour étendre sa notoriété au-delà des frontières françaises, b<>com va présenter l’ensemble de ses projets VR au National Association of Broadcasters (NAB) Show 2017, organisé du 22 au 27 avril à Las Vegas. L’Océanopolis de Brest a de son côté le mérite de se lancer dans le grand bain de la réalité virtuelle, une première pour un aquarium tricolore. A voir s’il inspirera ses homologues de l’Hexagone, qui pourraient à l’occasion développer des expériences VR découvertes qui transmettront des connaissances culturelles et scientifiques sur la nature qui nous entoure.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.