Accueil / Réalité Virtuelle / Social VR : VRChat lève 4M$ auprès d’HTC, mais pour quel business model ?
social-vr-vrchat-levee-fonds-990x550

Social VR : VRChat lève 4M$ auprès d’HTC, mais pour quel business model ?

HTC a grandement participé à la levée de fonds en série A de l’application sociale VRChat. A savoir maintenant quel business model guidera la start-up.

Le Social VR, un domaine qui se cherche

Si le domaine du Social VR suscite l’intérêt tout particulier de grandes multinationales – Facebook, à titre d’exemple -, peu de business model fiables ont jusque-là été trouvés. Preuve en est après la fermeture partielle de l’application AltspaceVR, en proie à d’importantes difficultés financières après quatre années d’existence. La faute, notamment, à l’absence de business model pérenne.

> Lire aussi : Social VR : Linden Lab ouvre en bêta son réseau social en réalité virtuelle Sansar

C’est donc avec joie et soulagement que VRChat a conclu avec succès sa levée de fonds en série A : 4 millions de dollars récoltés, avec pour principal investisseur un certain HTC Corporation, dont la division téléphonie mobile a récemment été cédée à Google pour 1,1 milliard de dollars. Brightstone VC, GVR Fund et Rothenberg Ventures ont eux aussi mis la main à la poche, les mêmes sociétés d’investissement ayant participé à la levée en Seed, en 2016, pour 1,2 million de dollars.

VRChat : une application gratuite sans réelles sources de revenus

Réussir sa levée de fonds rassure : de un, parce que votre projet inspire confiance auprès d’investisseurs, et de deux, parce que l’argent amassé vous garanti une certaine marge de manœuvre pour les mois, voire les années à venir. Sauf que l’établissement d’un business model reste primordiale au succès d’une société. Or, les applications Social VR n’en ont pas encore trouvé. Les Facebook Spaces, eux, survivent grâce au poids financier du réseau social et disposent d’une échéance plus longue avant de pouvoir s’alarmer.

> Lire aussi : Avec WeChat VR, l’HTC Vive se lance dans le Social VR

Comme nous l’indique la plateforme Steam, VRChat est une application immersive gratuite. Elle ne gagne donc pas d’argent lorsque le propriétaire d’un HTC Vive, Oculus Rift ou OSVR décide de la télécharger. L’utilisateur peut lui accéder aux différentes fonctionnalités proposées, comme personnaliser son avatar ou participer à différents jeux (quizz, karaoé) et événements en réalité virtuelle. Bref, la nouvelle souplesse financière de la jeune pousse lui permettra peut-être de travailler sur un business model solide et durable.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.