Accueil / Réalité Virtuelle / Think F.A.S.T : une application médicale VR qui vous apprend à repérer les signes d’un AVC
application-medicale-vr-prevention-avc-990x600

Think F.A.S.T : une application médicale VR qui vous apprend à repérer les signes d’un AVC

Développée par Qualcomm et ForwardXP, Think F.A.S.T est une application en réalité virtuelle qui vous apprend à reconnaître les symptômes d’un accident vasculaire cérébral.

La réalité virtuelle pour repérer les signes avant-coureurs d’un AVC

C’est indéniable, la réalité virtuelle a un bel avenir dans la médecine. Et le dernier projet lancé par Qualcomm et le studio de production de jeux vidéo ForwardXP, basé au Texas, nous prouve une fois de plus le potentiel des technologies immersives dans le milieu médical. Think F.A.S.T est le nom du projet et de l’application VR actuellement développée par le duo américain, dont l’objectif vise à mieux diagnostiquer les symptômes d’un accident vasculaire cérébral, plus communément appelé AVC, nous apprend TechCrunch.

Développée sur le casque de réalité virtuelle Qualcomm, au passage doté de la technologie hand tracking grâce au module de Leap Motion, ainsi qu’un système motion tracking et voice tracking, l’application apprend à l’utilisateur à bien reconnaître les signes d’alerte d’une attaque cérébrale. Think F.A.S.T intervient donc comme une application préventive capable de transmettre les premiers réflexes face à une personne potentiellement en proie à un AVC.

Une application médicale VR pour les étudiants et le grand public

Le terme F.A.S.T ne renvoie d’ailleurs pas au mot anglais Fast, mais à un acronyme constitué de plusieurs expressions : Facial drooping, ou paralysie du visage, Arms weakness, ou faiblesse des bras et des jambes, Speech difficulties, ou difficultés de langage et Time, ou l’urgence d’appeler les secours. Quatre lettres placées au cœur de ce concept encore à ses balbutiements, mais qui pourrait à la fois bénéficier aux étudiants en médecine et aux particuliers. Un moyen de mieux former le grand public à ce fléau qui tue 30 000 Français par an.

A l’avenir, et seulement si les casques de réalité virtuelle s’invitent dans tous les domiciles, ce type d’application pourrait éduquer la population française à mieux se préparer aux AVC. Et alors que la réalité virtuelle est de plus en plus intégrée dans les programmes scolaires, notamment aux Etats-Unis, les externes et internes en médecine disposeraient de leur côté de nouvelles méthodes d’apprentissage à la fois innovantes, ludiques et plus réalistes. La médecine VR, un domaine encore en construction mais au potentiel immense.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.