Accueil / Réalité Virtuelle / Blocks : l’application VR pour créer et exporter des objets 3D n’importe où
blocks-vr-google-04-980x554

Blocks : l’application VR pour créer et exporter des objets 3D n’importe où

Après Tilt Brush, Google dévoile Blocks sur HTC Vive et Oculus. Une nouvelle avancée significative dans le dessin et la création 3D en réalité virtuelle.

Google ne cesse de nous surprendre depuis quelque temps avec la réalité virtuelle en dévoilant toujours plus de projets : Google Cardboard, rachat de Tilt Brush, Daydream et sa plateforme mobile, casque Daydream View, casque VR autonome… Aujourd’hui c’est au tour de Blocks de prendre vie et autant vous le dire tout de suite, c’est exactement le type d’application qui a le potentiel de faire décoller la VR (et l’AR) et la vente de casques de réalité virtuelle auprès du grand public.

Blocks : la nouvelle application de réalité virtuelle pour créer des éléments en 3D

Voici la description que fait Google de l’application VR Blocks :

Blocks vous permet de créer facilement des objets 3D dans la réalité virtuelle quelque soit le modèle de votre expérience. En utilisant 6 outils simples, vous pouvez donner vie à vos applications ou simplement laisser voguer votre imagination.

Quel est la différence finalement avec Tilt Brush ? On peut tenter la comparaison suivante : Tilt Brush pourrait être l’équivalent de Paint sur Microsoft alors que Blocks s’apparente plus à Adobe Illustrator en vous permettant de créer des éléments 3D from scratch que vous pouvez ensuite exporter et/ou insérer dans un environnement en réalité virtuelle. Ces deux derniers points sont extrêmement importants en effet.

A l’heure actuelle, si vous souhaitez créer un objet 3D, vous devez utiliser des logiciels adéquats de modeling 3D (type 3DSMax, Blender…). Vous devez donc le créer en 3D sur votre PC (en 2D), l’exporter ensuite vers le moteur de votre choix (Unity ou Unreal Engine) pour l’insérer sur votre environnement VR. Vous avez aussi la possibilité de l’exporter sur Sketchfab (plateforme web qui recense des millions d’objets 3D). Tous les designers 3D vous le diront (et c’est d’ailleurs le constat de Google qui les a conduit à créer Blocks), c’est un travail très long et complexe.

blocks-vr-google-03-706x397

L’intérêt de Blocks, c’est que vous allez pouvoir faire tout cela en réalité virtuelle ce qui va grandement faciliter la conception et l’insertion dans un environnement et une expérience en réalité virtuelle. Pour l’heure, l’idée n’est pas encore de pouvoir sortir des jeux « AAA » avec Blocks mais plutôt de pouvoir familiariser le grand public avec la création artistique en 3D et de donner la possibilité à tous de créer des environnement en réalité virtuelle créés from scratch par les utilisateurs et de pouvoir facilement les partager entre eux (sous licence Creative Commons). Les objets créés seront exportables via l’extension .obj. Une étape donc très importante pour la démocratisation de la réalité virtuelle auprès du grand public afin de pouvoir donner un second souffle à la vente de casques de réalité virtuelle. Et comme Google fait bien les choses, l’application Blocks est disponible sur Oculus Rift et HTC Vive et est bien évidemment gratuite.

blocks-vr-google-02-596x335

Google Blocks : quand Google veut détrôner Adobe sur la création artistique

Si Microsoft semble être le leader indétrônable de la bureautique, sur la création artistique Adobe est clairement le leader de la création 2D (avec Illustrator et Photoshop) et vidéo (avec Premiere, After Effect…). Et Google dans tout cela ? Sur la création 2D, il n’y a aujourd’hui rien de comparable, même si Apple s’est positionné sur la vidéo et la photo de son côté. Sur les domaines évoqués précédemment, Google a quelques version light de ces logiciels made in Google sur le Drive, mais rien d’aussi important qu’Adobe et sa communauté. Etant donné le positionnement fort et assumé de Google ces dernières années sur la réalité virtuelle avec ces différentes plateformes, application et casques VR, pourquoi la firme de Mountain View ne parierai pas sur l’avenir en allant tout simplement se positionner en leader de la création artistique 3D et VR ? Adobe n’a qu’à bien se tenir car Google est son vrai nouveau challenger.

Quel intérêt pour Google d’aller se positionner sur ce domaine là ? C’est une question légitime en effet étant donné que Google n’est pas la firme reconnue dans le domaine artistique. Il n’y a d’ailleurs pas de business model à l’heure actuelle sur ce point là pour la société. Et pourtant Google pourrait très bien sortir son épingle du jeu financièrement parlant sur ce type de projets à moyen et long terme. Si pour l’heure, c’est bien évidemment la possibilité de rendre plus facile pour tout un chacun la création 3D et surtout la possibilité d’avoir toujours plus de contenus en réalité virtuelle, Google pourrait bien trouver une source de financement possible sur ce projet sans pour autant aller sur un modèle classique freemium ou de vente de ce logiciel. Si cela n’est pas exclu, il y a fort à penser que le business pourrait être ailleurs.

S’il y a bien un un domaine dans lequel Google est particulièrement bon c’est le domaine de la publicité (avec sa régie) et la distribution (Google Play). Il n’est souvent pas dans les habitudes de Google de faire payer ses applications lorsqu’elles sont destinées au grand public. Le principe est plutôt de démocratiser la technologie ou l’usage et de trouver d’autres sources de financement par la suite (plus d’espace Cloud, services aux entreprises, publicité, commission sur les applications…). En l’espèce avec Blocks on peut aisément penser que Google pourrait choisir d’autre modèles financiers de ce type :

  • Proposer une plateforme de distribution d’objets 3D et d’environnement/templates VR sous différentes licences (avec du Creative Commons et du propriétaire). Dans ce cas-là, Google pourrait clairement venir concurrencer la plateforme Sketchfab. Cela pourrait avoir un intérêt. A l’avenir beaucoup d’entreprises et de particuliers souhaiteront probablement avoir leur propre environnement en réalité virtuelle pour présenter leurs produits, leurs expériences, leur compétences/CV… Pourquoi ne pourraient-ils pas se créer des environnements en réalité virtuelle aussi rapidement qu’avec un WordPress ?
  • Autre possibilité : intégrer de la publicité en réalité virtuelle. Google a introduit dernièrement AdVR et souhaite explorer la possibilité d’intégrer dans des environnements en réalité virtuelle la mise en place de publicités en 2D et 3D. Blocks va donner la possibilité facilement de créer des éléments publicitaires en 3D. Par ce fait même, Google deviendra la référence pour créer des expériences immersives publicitaires en 3D (pour rappel, un très grand nombre de publicités types bannières sont créées sous…Photoshop/Illustrator). L’idée d’avoir à la fois le logiciel de création ainsi que la plateforme de distribution, voilà un business model qui pourrait clairement être exploré…

blocks-vr-google-01-596x335

Avec Blocks l’autre point intéressant sera qu’il sera possible de créer des éléments 3D que vous pourrez faire fonctionner dans un environnement en réalité augmentée. C’est donc bien un expérience complète entre AR et VR que Google est en train de construire. Prenons un exemple dans l’immobilier. Avec Tango vous pourrez prochainement scanner en 3D une pièce (avec des application type Matterport ou une application Tango). Imaginons que cette pièce soit vide et que vous décidiez de la meubler avec par exemple un canapé en 3D, une table, des chaises, un lit… Il vous suffira d’aller sur Blocks et de créer rapidement ces différents objets qui seront stockés dans votre environnement en VR. Et enfin lors de la visite en réel, vous pourrez également retrouver via votre smartphone ces éléments en réalité augmentée. Cela pourrait donc être un bon exemple d’utilisation d’une expérience VR/AR et de Blocks. On laisse place à votre imagination pour tirer de nouveaux usages et avantages de cette technologie qui, pour sûr, va pleinement participer à la démocratisation de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Bien joué Google !

A propos de Milan Boisgard

Co-fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets. Je suis également le CEO de Diskovr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Trois ingénieurs d’Apple rejoignent le WebVR Community Group du W3C

Apple semble s’intéresser de près au WebVR. Trois de ses employés ont intégré le WebVR Community Group de l’organisme World...

bbc-taster-vr-application-realite-virtuelle-bbc-624x351
Avec l’application BBC Taster VR, le groupe BBC accélère son développement dans la réalité virtuelle

Le groupe britannique BBC a officiellement publié BBC Taster VR, une application en réalité virtuelle qui proposera tout un panel...

Fermer