Accueil / RÉALITÉ VIRTUELLE / [Analyse] : Pourquoi Oculus baisse-t-il le prix de l’Oculus Rift et des Oculus Touch ?

[Analyse] : Pourquoi Oculus baisse-t-il le prix de l’Oculus Rift et des Oculus Touch ?

Déterminée à rebooster les ventes du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, la société Oculus a récemment diminué le prix de son modèle et de ses contrôleurs Oculus Touch, désormais regroupés dans un même et unique package. Une stratégie commerciale qui en dit long sur l’actuelle situation de l’entreprise, contrainte de composer avec une pléiade de mésaventures survenue ces derniers mois.

En voilà une belle ristourne : l’Oculus Rift à 600 $ et les Oculus Touch à 200 $ sont bel et bien enterrés. Place désormais à un unique package regroupant les deux appareils pour la modique somme de 600 $. Soit une baisse de 100 billets verts pour chacun des deux hardwares. Un rabais qui résonne comme une bonne nouvelle auprès des utilisateurs, mais qui, en réalité, dépeint la (mauvaise) situation de l’entreprise. Ce fait, au premier abord ordinaire, mérite amplement une analyse plus profonde. Pourquoi et dans quel intérêt la filiale de Facebook a-t-elle prise cette décision ?

> Lire aussi : [ANALYSE] Facebook et Oculus, la fausse bonne affaire ?

Oculus Rift : des faibles ventes pour un casque trop onéreux

infographie-super-data-ventes-casque-realite-virtuelle-2016-745x463

Les chiffres sont là pour le prouver : la courbe des ventes de l’Oculus Rift a connu une progression mollassonne depuis son lancement le 28 mars 2016. Année pendant laquelle l’appareil a été vendu 240 000 fois, contre 260 000 pour le Daydream View (sorti en novembre 2016) et 420 000 pour son principal concurrent HTC Vive (sorti en avril 2016). Au vu des statistiques, il paraissait donc logique pour les dirigeants du groupe de réaliser des ajustements commerciaux pour tenter de renverser la vapeur, et combler le retard sur ses actuels concurrents. Conséquence : une réduction de 100 $ à la fois pour l’Oculus Rift et les contrôleurs Oculus Touch, désormais vendus dans un même package.

> Lire aussi : Chiffres : quels casques de réalité virtuelle se vendent le mieux ?

Oculus Rift et Oculus Touch : nouvelle stratégie à l’horizon

strategie-oculus-realite-virtuelle-1200x700

C’est l’une des questions qui a inlassablement animé la communauté : à quelle date seront commercialisés les contrôleurs Oculus Touch ? Aujourd’hui, les Touch font partie intégrante du catalogue de la compagnie. Mais il a fallu patienter jusqu’au mois de décembre 2016 pour profiter d’expériences en réalité virtuelle interactives sur les jeux Oculus. Quand son plus redoutable concurrent, l’HTC Vive, était lui déjà équipé de telles technologies.

> Lire aussi : Oculus Rift : une nouvelle offre d’accessoires de remplacement

Un poids qui reflétait en partie le retard de la firme, d’autant plus que les Oculus Touch se vendaient séparément du casque. En d’autres termes, se procurer l’ensemble du matériel Oculus demeurait comme un réel coût financier. C’est pourquoi l’entreprise s’est engagée à réunir ces deux appareils : de un, pour effectuer une réduction des prix évoquée ci-dessus, et de deux, pour garantir une meilleure immersion des contenus VR à ses futurs utilisateurs (jusque-là cantonner à la manette Xbox).

Un ajustement des plus logiques, lié au fait qu’Oculus a voulu sortir son casque tôt, sans que ce dernier ne soit totalement abouti. Le modèle de la firme aurait du être shippé avec ses contrôleurs, et ce pour faire contrepoids à l’HTC Vive qui en était déjà munis. Les dirigeants d’Oculus ont du faire face à un véritable dilemme : faut-il distribuer un casque VR à moitié équipé pour rester dans le marché ou bien attendre et proposer une offre commerciale plus complète ? C’est la première solution qui a été choisie. Aujourd’hui, les Touch sont intégrés, le prix est baissé, mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Développer un avantage concurrentiel

oculus-rift-vs-htc-vive-realite-virtuelle-930x618

Développer des casques de réalité virtuelle, c’est bien. Mais sortir des produits aboutis à des prix défiant toute concurrence, c’est mieux. Concrètement, la dévaluation de l’Oculus Rift et des Oculus Touch s’inscrit dans une stratégie concurrentielle à l’égard de l’HTC Vive, et, dans une moindre mesure, du PlayStation VR. Le Vive a connu un succès relatif, tandis que le PSVR a rencontré un engouement sur-mesure de la part des gamers (près d’un million de casques vendus en l’espace de quatre mois). Les prix d’achat ont été donc revus à la baisse dans l’objectif d’apparaître comme une entreprise moins chère sur le marché, et qui propose également des expériences VR interactives.

Un pied de nez à ZeniMax ?

proces-zenimax-vs-oculus-926x557

Largement médiatisé, le procès opposant Oculus – et indirectement Facebook – à ZeniMax fait le choux gras des médias généralistes et spécialisés. Après avoir été condamné à verser la somme de 500 millions de dollars à l’éditeur de jeux vidéo américain, Oculus pourrait se voir faire interdire la vente des jeux comportant les fameuses données dérobées par John Carmack, ancien employé de ZeniMax. Pis, si la justice rejette l’accusation, ZeniMax souhaite encaisser 20 % de chaque vente d’un casque Oculus Rift. Vous l’aurez compris, l’abaissement monétaire de ce dernier pourrait être lié à l’affaire ZeniMax, qui, en cas de victoire, récolterait moins de commission sur un achat. Ou comment ravir ses potentiels clients tout en assurant ses arrières sur un éventuel échec judiciaire.

Lire aussi : Procès Oculus VR – Facebook / ZeniMax : vers la fin des jeux Oculus ?

A voir maintenant si la baisse des prix va relancer la machine Oculus, capable, ou pas, de retrouver un engouement auprès du grand public et des professionnels du secteur. Pour l’heure, personne ne peut se prononcer. Les prochains mois permettront de prendre du recul sur les ventes et la stratégie d’Oculus et Facebook, dans un marché qui n’en est encore qu’à ses prémices.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
gdc-2017-casque-vr-lg-998x840
GDC 2017 : LG lève le voile sur un casque de réalité virtuelle compatible SteamVR

Au tour de la marque coréenne LG de présenter au grand public son nouveau casque de réalité virtuelle. Un modèle...

gdc-2017-casque-mixte-virtuelle-acer-microsoft-windows-holographic-999x823
GDC 2017 : Microsoft lance son premier casque de réalité mixte aux côtés d’Acer

Microsoft et Acer ont profité de la Game Developers Conference 2017 pour lever le voile sur le premier casque de...

Fermer