Accueil / Réalité Virtuelle / Airbnb : transformer l’expérience client grâce à la réalité virtuelle et augmentée
airbnb-vr-ar-990x550

Airbnb : transformer l’expérience client grâce à la réalité virtuelle et augmentée

Dans un billet publié sur son blog, Airbnb explore le potentiel de la réalité virtuelle et augmentée en présentant quelques cas d’usages prometteurs.

Préparer son voyage avec la réalité virtuelle

Et si nos prochaines réservations Airbnb étaient agrémentées d’expériences en réalité virtuelle et augmentée ? C’est en tout cas ce que laisse penser la plateforme de location et réservation de logements dans un nouveau billet publié sur son blog. Intitulé « Developing the Next Realities for Travel », le post en question se focalise sur les nouveaux cas d’usage offerts par les technologies immersives. Et comment pourraient-ils se greffer à l’expérience client Airbnb.

L’entreprise américaine fait bien le distinguo entre réalité virtuelle et réalité augmentée : la VR interviendrait avant le voyage d’un utilisateur, tandis que l’AR s’immiscerait pendant le voyage. « La réalité virtuelle peut permettre aux gens de mieux se connecter avec leur destination, leur hôte et compagnons de voyage. Des technologies comme la photo 360 ou le scan 3D sont capable d’immerger un utilisateur dans un logement ou une ville, et de leur donner une idée de ce à quoi ils peuvent s’attendre après avoir quitté le confort de leur maison », explique le billet.

La réalité augmentée pour guider l’utilisateur

La réalité augmentée, de son côté, pourrait accompagner le client en lui livrant des instructions précieuses sur l’utilisation de telle ou telle appareil. Le tout en lançant l’application Airbnb sur son appareil mobile. « Cela peut être stressant lorsqu’une personne ne sait pas déverrouiller une porte, activer l’eau chaude pour une douche ou encore lorsqu’elle est confrontée à une langue étrangère qu’elle ne comprend pas », se projette Airbnb.

« Imaginez maintenant que votre appareil mobile vous indique l’itinéraire vers les tasses à café le matin, ou qu’il vous traduise instantanément la notice d’un thermostat écrit en allemand », poursuit le billet. Une idée qui rappelle un POC (Proof of Concept) développé avec ARKit en juin dernier. Avec un système de marqueurs déposés par le propriétaire du logement, le client avait accès à différentes instructions en réalité augmentée qui l’aidaient alors à mieux comprendre le fonctionnement de l’appartement.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.