Accueil / Réalité Augmentée / Vogue s’associe à Apple pour intégrer des filtres en réalité augmentée sur l’iPhone X
apple-vogue-realite-augmentee-iphone-x-990x500

Vogue s’associe à Apple pour intégrer des filtres en réalité augmentée sur l’iPhone X

Vogue et Apple travaillent conjointement sur des filtres en réalité augmentée prochainement implémentés à l’iPhone X et l’application mobile du magazine.

Vogue : des collections printemps/été 2018 en réalité augmentée

L’iPhone X donne des idées à certains, en particulier aux équipes américaines du magazine Vogue. Spécialisé dans la mode féminine, le média d’outre-Atlantique disponible en France sous le nom de Vogue Paris souhaite profiter des avantages technologiques du dernier téléphone haut de gamme d’Apple pour accroître sa visibilité et ses recettes, croit savoir le pureplayer Business of Fashion.

Le duo a en effet conclu un partenariat censé revigorer la notoriété et les chiffres de ventes du magazine appartenant au groupe Condé Nast. Ainsi, des filtres en réalité augmentée de la collection printemps/été 2018 seront disponibles sur l’application mobile de Vogue, mais également dans les iMessage de l’appareil mobile. Pour ce faire, les équipes de développement ont utilisé la technologie de réalité augmentée de la marque à la pomme, ARKit.

vogue-apple-realite-augmentee-iphone-x-764x426

La réalité augmentée pour booster sa visibilité

Plus concrètement : à partir du 1er décembre, les propriétaire d’un iPhone X pourront faire apparaître des filtres AR « The Vogue Effect » grâce à la fonctionnalité face ID de la caméra frontale du device. « C’est une expérimentation. Nous tirons parti de la technologie et poussons notre créativité plus loin », a déclaré Arlie Sisson, vice-président du pôle Produit de Condé Nast, dans les colonnes de Business of Fashion.

L’idée d’utiliser des solutions technologiques innovantes pour tenter de toucher un plus large public reste intéressante. A l’avenir, Vogue pourrait être doublement gagnant en vendant de la visibilité à des créateurs, et en boostant sa communication grâce à la réalité augmentée. Mais comme le souligne Arlie Sisson, ce projet n’est qu’un pur test. Le renouvellement d’une telle opération laisserait en tout cas penser à un succès.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.