Accueil / Réalité Augmentée / Comment IronSource s’empare de la réalité augmentée pour réinventer la publicité des apps’ Gaming ?

Comment IronSource s’empare de la réalité augmentée pour réinventer la publicité des apps’ Gaming ?

Spécialisée dans la publicité en réalité augmentée sur les applications mobiles, la société IronSource cherche à transformer les formats publicitaires traditionnels.

IronSource : réinventer la publicité adressée aux applications Gaming

Alors que la publicité trouve progressivement ses marques dans l’immense univers de la réalité virtuelle, notamment grâce au travail d’Immersv, Google et Advrty, sa place dans le secteur de la réalité augmentée reste encore une problématique à résoudre. Comment fondre une annonce publicitaire AR dans une expérience mobile sans spammer ou gêner l’utilisateur ? C’est toute la question que se sont posés les dirigeants d’IronSource, qui ont fait de la publicité en réalité augmentée leur spécialité.

> Lire aussi : Advrty ouvre la voie aux publicités natives en réalité virtuelle

« Aujourdhui, le succès des publicités gaming ne repose pas sur la création d’une simple bannière, mais bien sur la combinaison de récoltes de données, de créativité et de technologies de pointe capable de créer une expérience utilisateur aussi engageante que les jeux eux-mêmes », croit fermement Dan Greenberg, directeur du pôle Design de la compagnie, avant de revenir sur le fonctionnement interne de l’entreprise : « Les développeurs ne sont pas en mesure de créer des annonces AR sur notre plateforme. Elles sont créées en interne avec des assets 3D que nos clients nous fournissent ».

iron-source-publicite-realite-augmentee

Avec la réalité augmentée, la publicité devient une expérience à part entière

Composées de graphistes, animateurs, programmeurs, game designers et même de scientifiques des données, les équipes d’IronSource transforment considérablement notre vision de la publicité. Ici, la pub n’est plus intrusive. Elle est immersive. Et surtout, elle devient une expérience à part entière. Expérience qu’a notamment pu tester un journaliste de VentureBeat, qui raconte avoir croisé un personnage de jeu vidéo mobile en réalité augmentée sur lequel il devait envoyer des boules de feu. Un mini-jeu AR qui lui ouvrait alors les portes du téléchargement de l’application.

> Lire aussi : Immersv : la plateforme de publicité en réalité virtuelle lève 10,5M$

« Je vois l’AR comme une évolution naturelle des publicités passives aux publicités interactives. Nous nous attendons à ce que les annonceurs du gaming soient les premiers à s’emparer de ce format qui utilise la technologie AR », estime M. Greenberg. A l’avenir, le travail d’IronSource pourrait s’étendre bien au-delà des applications de jeux mobile. La réalité augmentée comme format publicitaire est un choix intéressant, puisque l’annonce prend la forme d’une réelle expérience immersive dont l’impact sur l’utilisateur pourrait s’avérer plus important. 

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.