Accueil / Réalité Augmentée / Microsoft Hololens : vivez en direct la première opération chirurgicale en réalité mixte, à 16h
operation-chirurgicale-microsoft-hololens-990x600

Microsoft Hololens : vivez en direct la première opération chirurgicale en réalité mixte, à 16h

Pour la première fois en France, un chirurgien orthopédique utilisera les Microsoft Hololens lors d’une opération chirurgicale de l’épaule. Un événement à suivre en direct sur la page Youtube de l’AP-HP.

Grégory Thomas, un chirurgien du futur

Après plusieurs mois de préparation, le moment fatidique approche. Grégory Thomas, chef du service de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital Avicenne AP-HP (Seine-Saint-Denis), va effectuer la première opération chirurgicale d’une épaule équipé d’une paire de Microsoft Hololens, en France. Déjà évoqué dans nos colonnes, ce rendez-vous à ne pas manquer bénéficie d’une couverture en direct à partir de 16 heures (jusqu’à 16h35) sur la page Youtube de l’AP-HP.

La nouvelle avait été annoncée à l’occasion d’une conférence Microsoft, organisée le 4 octobre au Palais des Congrès. Au départ prévue le 21 novembre 2017, l’opération a semble-t-elle été reportée au mardi 5 décembre. Probablement pour parfaire les préparatifs finaux. Trois autres chirurgiens – américain, britannique et sud-coréen – accompagneront ainsi le Français, et ce pour « le renseigner et apprendre de ses gestes », explique le communiqué de presse publié sur le site de Microsoft.

La réalité mixte pour réduire le temps d’une opération

A savoir maintenant quel sera le rôle exact des Microsoft Hololens ? « L’outil permet en quelque sorte d’augmenter les sens du chirurgien, de voir ce que les yeux ne peuvent pas voir in situ, et qui peut s’avérer pertinent pour rendre une incision plus précise, ou pour réduire le temps de l’opération », avait expliqué le professionnel de la santé lors de la conférence Microsoft. Pour ce faire, une plateforme qui repose sur la puissance de calcul du Cloud Azure de Microsoft a été développée par TeraRecon et Vizua.

« Cela va nous permettre de disposer durant l’opération d’une foule d’informations, comme l’épaisseur exacte des tissus, les emplacements précis des organes alentours invisibles, des constructions 3D pertinentes ou des coupes 2D », précisait-il. A noter que le modèle 3D superposé sur la zone de l’opération est un condensé de données préalablement recueillies lors d’une radiographie, d’un scanner ou d’un IRM. Autant de technologies que nous verrons à l’oeuvre en direct, à partir de 16h.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.