Accueil / Réalité Augmentée : Actualités Réalité Augmentée / Google enterrera le Projet Tango le 1er mars 2018
google-projet-tango-mapping-3D

Google enterrera le Projet Tango le 1er mars 2018

Quelque peu mis à l’écart depuis la sortie d’ARCore, le Projet Tango va être définitivement abandonné par Google à partir du 1er mars 2018, apprend-on sur Twitter.

Projet Tango : trop peu de téléphones grand public compatibles

L’abandon du Projet Tango pourrait paraître surprenant, mais semble presque logique. Créé puis lancé en 2014 par une cellule de Google, l’Advanced Technology and Projects, ou ATAP, le Projet Tango était le premier du genre à l’époque. Mêlant différentes technologies que sont le Motion Tracking, l’Area Tracking et la Depth Perception, ce projet de réalité augmentée sur appareil mobile a séduit au fil des années deux constructeurs de téléphones portables, Lenovo et Asus, partenaires historiques de la firme de Mountain View.

Ainsi, le Lenovo Phab 2 Pro et l’Asus ZenFone AR faisaient partie de la courte liste des devices compatibles avec Tango, proposant des fonctionnalités que nuls autres téléphones ne pouvaient fournir : scan 3D, shopping AR ou encore Visual Positioning Service (une sorte de GPS en réalité augmentée). Mais la multinationale américaine a rapidement été confrontée à un problème majeur : la très faible popularité du Lenovo Phab 2 pro et Asus ZenFone AR, incapables de pénétrer le marché grand public et professionnel.

L’ARKit, le bourreau de Tango

En juin 2017, la sortie de l’ARKit d’Apple a complètement bouleversé la donne. Pour la première fois, la marque à la pomme se lançait dans le grand bain de la réalité augmentée en publiant un kit de développement permettant de créer des applications et jeux AR. Un concurrent direct au Projet Tango, rapidement éclipsé par les ambitions de la firme fondée par Steve Jobs. Google se devait de réagir : fin août, le géant du net publiait à son tour un tel kit, baptisé ARCore, en partie construit à partir de la technologie du Projet Tango.

L’impact d’ARCore se veut bien plus fort à celui du Projet Tango. Car ARcore a pour objectif de s’implémenter à des millions de téléphones Android – 100 millions dans les prochains mois, selon Google. Et ce dernier d’annoncer par le biais du compte Twitter Tango l’abandon du Projet Tango le 1er mars prochain, vraisemblablement en raison de la série de péripéties évoquées ci-dessus. Google est en revanche clair sur sa stratégie : focaliser ses efforts sur ARCore et devenir la référence en la matière au cours des prochaines années. Preuve en est avec la récente publication de la seconde version de son SDK, disponible ici-même.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.