Accueil / Réalité Augmentée / « What a race », la première course de voiture en réalité augmentée organisée par Acura
course-automobile-realite-augmentee-acura-990x500

« What a race », la première course de voiture en réalité augmentée organisée par Acura

Le constructeur automobile Acura a organisé une course de voiture en réalité augmentée pour promouvoir son modèle Acura TLX.

C’est une première dans le secteur de la réalité augmentée : l’organisation d’une course automobile, baptisée « What a Race », au cours de laquelle les pilotes ont porté un casque de protection muni d’une visière en réalité augmentée. L’événement a été organisé par Acura, la marque haut de gamme de l’entreprise japonaise Honda, dans l’objectif de promouvoir le modèle de voiture Acura TLX, produite depuis l’année 2014.

> Lire aussi : Sandbox VR : le spot publicitaire d’Audi littéralement décoiffant

Pour l’occasion, la société a invité toute une pléiade de personnalités : les acteurs Zachary Levi (Tor the Dark World) et Bradley Hasemeyer (The Gospel of Quinn, First Day), le journaliste techno’ et Youtubeur Dom Esposito, l’animatrice télé/radio et fondatrice du site Geek Bomb Maude Garrett, Sam Gorski de Corridor Digital et le pilote de course Ryan Eversley, membre de l’équipe RealTime Racing.

What a Race : une course de voiture dotée de trois environnements en réalité augmentée

Diffusé en direct sur Facebook, « What a Race » est aujourd’hui disponible en replay, nous donnant un aperçu complet du déroulé de l’événement. Une fois installé sur son siège, le conducteur a été équipé d’un casque de pilote version réalité augmentée, qui projetait alors un environnement AR dans les limites de l’espace réel (un hangar en l’occurrence). Sans quoi l’utilisateur pourrait foncer dans un mur.

Chaque tour correspondait à un environnement AR différent : Arctic Environment, Jungle Environment et Volcanic Environment. Le but étant de réaliser le meilleur temps possible sur chacun des tours. Si l’initiative est belle, le temps de latence observé sur la vidéo l’est moins. A savoir maintenant si le contenu a été dégradé au moment de son upload, où si l’expérience en réalité augmentée était identique lors du passage des personnalités. Dans les deux cas, il reste du travail.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.