Accueil / Réalité Augmentée : Actualités Réalité Augmentée / Réalité Augmentée : Toutes les annonces du CES 2018
realite-augmentee-annonces-ces-2018

Réalité Augmentée : Toutes les annonces du CES 2018

Le CES 2018 de Las Vegas a réuni comme chaque année le meilleure de la technologie mondiale. Autant la réalité virtuelle que la réalité augmentée était présente lors de ce Salon international. Dans ce bilan, tour d’horizon des annonces autour de la réalité augmentée du CES 2018.

Retrouvez toute l’actualité de la réalité virtuelle du CES 2018 :

🔥 Réalité Virtuelle : Tout savoir sur les annonces du CES 2018

La réalité augmentée a eu son lot d’annonces lors du CES 2018 et dans de nombreux domaines qu’ils soient hardware ou software. Si le hardware progresse moins vite que les casques VR, que les usages sont encore à définir et que le grand public ne peut pas encore mettre la main sur des lunettes AR avant quelques années, le CES 2018 de Las Vegas a été l’occasion de voir que le domaine de la réalité augmentée continue sa croissance et son effervescence. On pourra remarquer que les grands constructeurs souhaitent dans un premier temps s’intégrer de plus en plus en entreprise. On va également distinguer les constructeurs de lunettes AR et ceux qui sont les fournisseurs de composants pour les producteurs de lunettes AR. Sur la partie B2C, la réalité augmentée se voit notamment intégrée sur les applications AR pour smartphone et dans les voitures. Cette année, et par rapport à l’année dernière, l’augmentation du nombre de société au CES spécialisées dans la réalité augmentée serait de 10%. Un chiffre plutôt encourageant pour les prochaines années.

 

Découvertes de toutes ces innovations autour de la réalité augmentée qui ont eu cours tout au long de ce CES 2018.

Réalité augmentée : de nouvelles lunettes AR et casques AR en prévision

Cela fait déjà quelques années qu’on entend parler de casques AR et de lunettes AR. Si pour l’heure, c’est surtout les Microsoft Hololens qui ont la primeur des regards ainsi que Magic Leap pour lequel on attend impatiemment de pouvoir tester leurs lunettes de réalité augmentée, d’autres sociétés souhaitent se frayer une bonne place dans le domaine de la réalité augmentée, notamment chez les professionnels, les gamers et les sportifs. Le CES 2018 a été l’occasion de les rencontrer pour voir les différentes innovations autour de ces lunettes que nous serons de plus en plus nombreux à porter dans les prochaines années.

Vuzix Blade : des lunettes connectées avec Amazon Alexa

C’est une des annonces du CES 2018. Vuzix, une société spécialisée depuis plusieurs années dans la fabrication de lunettes connectées vient de dévoiler au CES 2018 ses Vuzix Blade. Ce qui est le plus marquant dans ces nouvelles lunettes Vuzix Blade, c’est la relation qu’elle vont entretenir avec Amazon Alexa. En effet, la voix est mise au centre des fonctionnalités de ces nouvelles lunettes connectées. Après avoir émis une demande orale, Alexa vous renvoi l’information (sur le temps, le prix du bitcoin…). Attention, les Vuzix Blade ne sont pas des lunettes de réalité augmentée à proprement dites. En effet, il s’agit plutôt d’un affichage tête haute d’une information contextuelle (comme pouvait l’être les Google Glass à l’époque). Ce qui est néanmoins intéressant c’est son rapport avec un assistant vocal type Alexa. C’est une très bonne idée de l’avoir intégré et particulièrement en attente avec les usages autour des lunettes connectées. Une interaction utilisateur qui a donc tout son sens pour la construction des usages mais on s’interroge tout de même sur le futur de ces lunettes auprès des professionnels et notamment des consommateurs (qui au regard de la vidéo semblent être visés…).

Lenovo C220 : un affichage tête haute pour ces lunettes connectées

Sur tous les fronts, qu’il s’agisse de réalité virtuelle ou de réalité augmentée, le constructeur Lenovo se lance également dans la course aux lunettes connectées. Toutefois pas d’innovation particulière sur ce type de lunettes. Les Lenovo C220 sont des lunettes connectées HUD (Head-Up Display) avec un affichage réglable et une caméra 1080p qui peut être montée soit sur le côté droit, soit sur le gauche côté de vos lunettes. Concernant le son, c’est une conduction osseuse qui a été choisi. Sur la batterie on se retrouve avec un gros pack de 8000 mAh ainsi qu’une connexion avec votre smartphone Android qui vous permet de faire la jonction avec l’affichage des données. Bref, de nouvelles lunettes connectées pour Lenovo, mais pas sûr qu’elles remportent le succès escomptés. Tout du moins pour l’heure.

Realmax : le plus grand FOV des tous les casques de réalité augmentée

realmax-casque-realite-augmentee

Realmax a fait une petite sensation dans le domaine des casques de réalité augmentée. En effet, ce casque AR est capable d’afficher des expériences en réalité augmentée avec un FOV (champ de vision) de 100,8 degrés. C’est tout simplement le plus gros FOV par rapport à toute la concurrence que cela soit les Microsoft Hololens (35°), Meta 2 (90°) ou encore Dreamworld AR Glass (100°).

Pour l’heure, le casque AR Realmax est encore un prototype et il n’est pour l’instant pas proposé à la vente. Toutefois les ambitions de Realmax sont bels et bien là. Il a démarré avec ARToolkit sa plateforme de création de contenus en réalité augmentée. Sa cible est notamment autour des professionnels et de l’éducation. On verra si pour 2018 ou 2019 son casque de réalité augmentée ainsi que sa plateforme ont avancé. La concurrence est tout de même rude avec des géants comme Microsoft ou Magic Leap, mais sa technologie pourrait lui permettre de se distinguer.

Dreamworld : le concurrent direct de Meta

Vous n’en n’avez peut-être pas entendu parlé, mais la startup Dreamworld fait également parti des sociétés qui se sont lancés dans la construction de casques de réalité augmentée. La startup a fait parlé d’elle car elle est au coeur d’un procès avec Meta au sujet d’allégations de vols de propriété intellectuelle. Pour l’heure, rien n’est encore tranché et Dreamworld a ouvert les pré-commandes de son casque de réalité augmentée nommé Dreamworld AR Glass.

Ce qui est caractéristique de ce casque AR est notamment son FOV de 100° et un prix particulièrement bas de 350$. Reste a voir tout de même si ce type de casque pourra survivre dans cet environnement concurrentiel de la réalité augmentée et si les contenus suivent. Il semblerait que le casque AR, malgré son FOV impressionnant souffre tout de même d’un problème de tracking.

Lumus : le spécialiste de l’optique dédié aux lunettes de réalité augmentée

Lumus est une société israélienne créée en 2000 spécialisée dans la création de verres pour des lunettes de réalité augmentée. Ayant levé 45 millions de dollars lors d’un premier tour, elle en a profité pour dévoiler ses lunettes de réalité augmentée nommée Maximus, mais qui sont encore à l’heure actuelle un prototype avec un FOV de 55°. La spécialité de Lumus n’est donc pas exactement celle de construire exactement des lunettes AR, mais plutôt de créer une véritable expertise sur l’optique. Ses clients seront dans un premier temps la santé, les logisticiens, les compagnies aériennes et à plus long terme le grand public. La solution proposée par Lumus est une solution brevetée de de LOE (Light-guide Optical Element) qui se combine avec n’importe quel type de lunettes pour n’importe quel FOV.

Ce n’est pas la première année que Lumus est présent au CES. Au regard de sa technologie, c’est clairement une solution hardware qui est pensée sur le long terme et qui vise à aider les fabricants de lunettes de réalité augmentée.

X1 SmartGlass : le nouvel arrivant dans les casques de réalité augmentée

x1-smartglass-casque-realite-augmentee

C’est une nouvel arrivant dans la course aux casques de réalité augmentée du nom de X1 SmartGlass par la startup ThirdEye Gen qui a été dévoilé lors du Salon du CES 2018. Attendu pour la fin de l’année 2018, les pré-ventes ont déjà commencé pour un prix de 1999$. En termes de caractéristiques, les X1 SmartGlass possèdent un FOV de 40° et ses lentilles s’adaptent à la lumière ambiante. Les lentilles peuvent également être changées pour avoir des lentilles adaptées à sa vue. Du point de vue de son fonctionnement les X1 SmartGlass utilisent le Bluetooth et une connectivité Wi-Fi. Les lunettes AR possèdent des caméras de 13 mégapixels, 32 GB de stockage, un slot microSD, un microphone jack et un port USB C pour transférer les données ainsi qu’une batterie de 2400 mAh.

Clairement destinées aux professionnels, la startup ThirdEye Gen cherche à créer une plateforme pour créer des contenus en réalité augmentée qui soit profitable aux développeurs. Encore une fois, le temps nous dira si ce type de casque de réalité augmentée saura séduire les professionnels et les développeurs.

Lenovo Mirage : jouez à Star Wars en réalité augmentée

C’est probablement une des grosses applications grand public en réalité augmentée sur un casque de réalité augmentée attendu pour cette nouvelle année 2018. Et c’est Lenovo qui a la primeur de mettre en vente ce casque de réalité augmentée. Ce casque AR a pour particularité de permettre de jouer à Star Wars en incarnant un Jedi. Avouez, vous l’avez toujours rêvé ?

Ce kit se compose d’un casque de réalité augmentée conçu par Lenovo et de deux accessoires indispensables pour se prendre pour un Jedi. A savoir un sabre laser et une petite station de détection de mouvements à poser au sol.

Ce casque sera en vente en France pour la somme de 375€.

Achetez le casque AR Star Wars Challenge sur Amazon

La Réalité Augmentée arrive en entreprise

Cela n’aura surpris personne lors du CES 2018, la réalité augmentée cherche sa place en entreprise et les usages sont tout particulièrement intéressants. Si les Microsoft Hololens ont déjà séduit un grand nombre de professionnels, d’autres startups et de grandes sociétés du milieu tech comptent bien également occuper le terrain de la réalité augmentée en entreprise.

ASTRI : un concurrent sérieux pour les Hololens ?

Issu d’une collaboration entre la société OmniVision Technologies et la Hong Kong Applied Science and Technology Research Institute Company Limited (ASTRI), ce nouveau casque de réalité augmentée est intéressant en tant que concurrent direct sur les Hololens. Il supporte un tracking SLAM, un système de scanning 3D d’une pièce et de reconnaissance gestuelle. Le capteur d’image veut également prendre des photos d’une qualité de 1280 x 800 pixels et des vidéos à 120 images par seconde avec une faible latence. Des caractéristiques qui interpellent véritablement les professionnels du secteur. Toutefois, comme bon nombre de concurrents, c’est encore la facilité de création des contenus en réalité augmentée qui fera la différence et qui permettra à tel ou tel casque AR de se démarquer.

Flex AR : casque de réalité augmentée sur mesure pour les entreprises

Flex AR est un casque de réalité augmentée capable d’afficher du contenu en AR avec une résolution de 1080p. Le casque AR tourne sur un processeur Snapdragon 835 (le même processeur que sur les ODG R8 et R9). Tout cela est fourni par une société qui commence à être connu des commentateurs de la réalité augmentée : Atheers (on se souvient du Atheers One). Le revirement d’Atheer vers le B2B n’est pas neuf et justifié au regard des différents usages autour de la réalité augmentée. Flex utilise déjà ce casque de réalité augmentée dans ses entrepôts. Les entreprises qui souhaiteront avoir ce casque pourront également facilement développer des applications en réalité augmentée grâce au SDK basé sur Android. Les compagnies qui souhaitent donc utiliser un casque AR sur mesure pourront donc s’adresser à Flex afin qu’ils puissent leur fournir un casque de réalité augmentée clé en main pour leurs usages. Une solution intéressante, mais qui n’élude pas du tout les autres casques AR du marché.

Dell va proposer des casques AR Meta 2 à ses clients

Nul besoin de présenter Dell, entreprise technologie fortement implantée chez des millions de professionnels et de particuliers dans le domaine informatique. La société compte ne pas en rester au PC, mais agrandir son champ d’action auprès des professionnels en proposant le casque Meta 2 à ses clients. La startup Meta est elle connue pour son casque de réalité augmentée de très bonne qualité et comme concurrent véritablement direct des Hololens. Sa plateforme a d’ailleurs déjà séduit de nombreux professionnels. Si la réalité augmentée est bien la prochaine révolution média et technologique, on comprend bien pourquoi Dell souhaite dès maintenant se positionner sur ce secteur.

La Réalité augmentée se fait une place dans les voitures

Comme on peut le voir depuis déjà quelque temps, la réalité augmentée intéresse beaucoup le milieu automobile. Il y a une volonté de proposer de nouvelles options dans nos prochaines voitures et la réalité augmentée fait véritablement parti de la prochaine roadmap des constructeurs automobiles.

NVIDIA : Drive AR pour une meilleure conduite en réalité augmentée

Nvidia, bien connu pour ses cartes graphiques pour gamers, a développé une application en réalité augmentée qui permet aux conducteurs d’avoir des points d’intérêt, des alertes, des statistiques de conduite et de navigation en réalité augmentée depuis le tableau de bord de la voiture. Loin d’être un gadget, Nvidia voit cela comme étant une manière de conduire de manière plus sûre.

Cette solution software nommée Drive AR fourni sous forme de SDK aux constructeurs aurait déjà séduit Audi, Mercedes-Benz, Tesla, Toyota, Volvo, Uber, Baidu et Aurora.

WayRay : une solution de GPS en réalité augmentée

Dans la même veine que ce que propose Nvidia, le suisse WayRay a dévoilé lors du CES 2018 un GPS en réalité augmentée nommé le Navion. Cette solution a déjà séduite des partenaires comme Honda. Avec ce GPS il est possible d’interagir avec des commandes gestuelles ou vocales dans votre voiture. Si c’est un concurrent direct de Nvidia sur une solution GPS, il faudra voir ce qu’il en sera sur les prochaines voitures et quels seront les positions de chaque constructeurs quand aux coûts d’intégration.

Réalité Augmentée : des usages grand public au rendez-vous

Ce qui a notamment marqué l’actualité 2017 concernant la réalité augmentée à destination du grand public, est probablement l’apparition de deux SDK que sont ARKit (Apple) et ARCore (Google). Ces deux SDK permettent aux développeurs de créer des applications en réalité augmentée sur smartphone et participent activement à la démocratisation de la réalité augmentée auprès du grand public. Au-delà de cela, d’autres usages B2C font également leur apparition lors du CES 2018.

6DoF Blaster : le FPS en réalité augmentée

merge-blaster-laser-tag

Baptisé d’un nom un peu complexe pour le grand public, ce pistolet factice développé par la société Merge bien connue pour ses casques VR vendus à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, a pour objectif de vous faire vivre une expérience de FPS en réalité augmentée. En positionnant votre smartphone sur le blaster via une app AR conçue de manière ad hoc vous serez capables de jouer en réalité augmentée en tuant des zombies dans votre chambre. Marrant à faire, à voir ensuite si les gamers apprécieront. Un SDK va être mis à disposition des développeurs afin qu’ils puissent créer du contenu pour ce 6DOF Blaster. Ce dernier sera disponible à la vente en 2018.

UsensAR : la nouvelle plateforme de création de contenu en réalité augmentée

usensAR-sdk-realite-augmentee

UsensAR est une plateforme du même type qu’ARKit ou ARCore, mais avec un objectif « plus ambitieux » : pouvoir démocratiser la réalité augmentée sur des portables de plus vieille génération. Un support Unity, C++ et Java est déjà disponible et un SDK devrait sortir pour le premier semestre 2018. Si on salut bien évidemment la volonté de USensAR de vouloir démocratiser la réalité augmentée auprès du grand public, on se demande tout de même quand même comment la plateforme fera pour rivaliser avec des géants tels que Google et Apple qui sont – il faut bien le reconnaître – indétrônables dans le domaine.

Magik : brossez-vous les dents en réalité augmentée

magik-brosse-a-dents-realite-augmentee

L’entreprise Kolibree a développé une application en réalité augmentée pour iPhone nommé Magik pour que les enfants puissent apprendre à se brosser les dents en réalité augmentée. Un usage intéressant avec des idées de gamification pour rendre l’app AR ludique mais qui pour l’instant reste encore peu évident à utiliser, mais qui pourrait avoir un intérêt à l’avenir lors du développement des miroirs connectés en réalité augmentée (en effet il est encore peu évident de se brosser les dents avec son smartphone dans les mains).

En conclusion, force est de constater que le secteur de la réalité augmentée doit être considéré comme un marathon, une course de fond mais non une course de rapidité. Il reste encore beaucoup d’usages à créer et de hardware à inventer pour procurer une véritable expérience B2B et B2C de qualité. Gageons que pour 2018, ces quelques annonces et l’arrivée probable de Magic Leap sur le marché (kit de développement) donnera une impulsion supplémentaire au marché qui va – on le pense – dans le bon sens.

Retrouvez toute l’actualité de la réalité virtuelle du CES 2018 :

🔥 Réalité Virtuelle : Tout savoir sur les annonces du CES 2018

A propos de Milan Boisgard

Fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets et développer le domaine.