Accueil / Réalité Augmentée / GunnAR, le prochain casque de réalité augmentée militaire de l’US Navy
casque-militaire-realite-augmentée-gun-ar-990x650

GunnAR, le prochain casque de réalité augmentée militaire de l’US Navy

La marine de guerre des Etats-Unis, l’US Navy, va procéder à des tests de casque de réalité augmentée militaire qui améliorerait la précision et la vitesse de ses tirailleurs.

Première puissance militaire au monde, les Etats-Unis n’en demeurent pas moins à la pointe des technologies. Et pour améliorer encore plus l’efficacité de ses fidèles soldats, le pays de l’Oncle Sam n’hésite pas à s’intéresser de près à la réalité augmentée. A l’origine de cette idée, un certain lieutenant nommé Robert McClenningor. Séduit par ce projet, Heidi Buck, directeur du Battlespace Exploitation of Mixed Reality (BEMR) Lab, a apporté son soutien, rapporte VRFocus.

> Lire aussi : L’armée britannique utilise l’Oculus Rift pour son recrutement

GunnAR : la réalité augmentée pour améliorer la précision d’un soldat 

Après plusieurs mois de travail en collaboration avec la start-up californienne Daqri, développeur du Smart Helmet, les équipes ont réussi à concevoir un premier prototype baptisé Unified Gunnery System Augmented Reality, ou GunnAR. Réservé aux officiers de marine d’artillerie, ce casque AR militaire a pour ambition d’améliorer la précision et la vitesse de tir des soldats. A croire que le futur serait presque à portée de main.

realite-augmentee-militaire-armée-990x650

Le casque de réalité augmentée GunnAR prochainement testé sur le porte-avions Theodore Roosevelt

« L’assistant de l’artilleur rencontre souvent des difficultés lorsqu’ils tirent sur une cible, notamment à cause du bruit et de la confusion qui règne », avance Heidi Buck. Le GunnAR servira donc à analyser le terrain, identifier la nature et la position des cibles. Un avantage considérable en pleine action, lui permettant de garder une certaine lucidité. Un premier test sera effectué à l’occasion de la Trident Warrior, en juin, sur le porte-avions USS Theodore Roosevelt, au large des côtes de San Diego.

> Lire aussi : Des soldats de l’armée entraînés à l’aide de l’Oculus Rift

Ce n’est pas la première fois que les militaires utilisent les avantages de la réalité virtuelle et réalité augmentée. En 2015, l’armée britannique s’essayait à l’Oculus Rift pour booster ses recrutements, alors que la Norvège avait lancé un programme VR pour apprendre à ses troupes l’art du pilotage d’un tank. Plus récemment, les médecins militaires du Royaume-Uni s’entraînaient eux en réalité virtuelle aux dures réalités du terrain, pour préparer au mieux leur future opération extérieure.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.