Accueil / Réalité Augmentée / Le casque de moto de réalité augmentée CrossHelmet peut-il faire oublier l’échec de Skully Helmet ?
casque-moto-realite-augmentee-croosshelmet-990x550

Le casque de moto de réalité augmentée CrossHelmet peut-il faire oublier l’échec de Skully Helmet ?

En pleine campagne Kickstarter, la start-up Borderless cherche à commercialiser un casque de moto de réalité augmentée. Leur campagne de financement participatif rencontre déjà un franc succès.

Nouveau casque de moto de réalité augmentée à l’horizon. Nouveau, car des entrepreneurs ont déjà tenté de parachever un tel projet il y a un peu plus d’un an – Skully, du nom de l’entreprise (11 millions de dollars levés). Avant que la jeune pousse n’explose en chemin suite à des problèmes financiers, en juillet 2016. Cet échec n’a pas pour autant démotivé trois entrepreneurs passés par Yahama, Nikon et Sony. C’est en 2013 que l’idée du trio est arrivée à maturation : le développement d’un casque de moto AR.

CrossHelmet : une campagne Kickstarter réussie

CrossHelmet Use Cases from CrossHelmet on Vimeo.

Un an plus tard, les premiers designs de prototypes ont vu le jour. Avant que le projet ne continue sa route et atteigne les étapes finales. A savoir le lancement d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter, en septembre 2017. A peine trois semaines plus tard (au mardi 19 septembre), plus de 266 000 dollars ont été récoltés auprès de 258 contributeurs, sur les 100 000 dollars d’objectifs initiaux. C’est dire le succès et l’attente des investisseurs, limités à mi-octobre pour mettre la main à la poche, alors qu’en parallèle de nombreuses startups mettent la clé sous la porte.

Les fonctionnalités du CrossHelmet rejoignent globalement celles de son défunt homologue Skully Helmet. A la différence près que ce dernier affichait des éléments en réalité augmentée directement sur la visière du casque, alors que le CrossHelmet dispose de deux verres placés dans l’alignement de notre regard. Deux verres capables de fournir un GPS, la météo, l’heure ou encore la vitesse de votre engin. Une caméra 180° a également été installée à l’arrière du casque en guise de nouveau rétroviseur. « Le fort taux d’accident est souvent lié à la faible visibilité du motard », a constaté le CEO Arata Oono.

Prix et date de sortie du casque de moto de réalité augmentée CrossHelmet

« Notre technologie unique atténue ce problème en fournissant une caméra arrière qui affiche ce que l’utilisateur ne peut normalement voir », continue le fondateur. Une lumière de sécurité a quant à elle été placée sur le côté du produit, alors qu’un système CrossSound Control permettra à l’utilisateur de contrôler les sons ambiants. La page officielle de la campagne mentionne aussi un bouton d’activation d’assistant vocal et une application dédiée disponible sur les systèmes d’exploitation iOS et Android.

L’utilisateur pourra réaliser de longues distances grâce à une autonomie atteignant les six, voire les huit heures. Le poids du CrossHelmet tutoie les 1780 grammes, tandis que le prix de vente du modèle a été fixé à 1799 dollars. A titre de comparaison, le Skully Helmet était disponible au prix de 1500 dollars lors de sa période de précommande. Les clients n’ont malheureusement jamais vu la couleur de leur investissement. De son côté, le CrossHelmet sera normalement commercialisé en octobre 2018.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.