Accueil / Réalité Augmentée / Un brevet de lunettes connectées grand public déposé par le fondateur d’Android Andy Rubin

Un brevet de lunettes connectées grand public déposé par le fondateur d’Android Andy Rubin

Le site Patently Apple a repéré un brevet laissant présager le développement de lunettes connectées grand public par le fondateur d’Android, Andy Rubin.

Andy Rubin est sous le feu des projecteurs. Le fondateur d’Android semble susciter un intérêt tout particulier pour la réalité virtuelle et augmentée. Et l’Américain n’a pas hésité à le faire savoir : la sortie de son nouveau smartphone Essential est accompagnée d’une caméra 360 modulaire, dont le principe repose sur un système d’attache situé sur le dos du téléphone, rejoignant ainsi la liste des caméras 360 compatibles avec les appareils mobiles.

> Lire aussi : Le fondateur d’Android Andy Rubin sort une caméra 360 pour son smartphone Essential

Andy Rubin séduit par la réalité augmentée

Outre ce récent positionnement sur le marché des caméras 360, M. Rubin pourrait également avoir jeté son dévolu sur les lunettes connectées et la réalité augmentée. Un brevet repéré par Patently Apple, puis relayé par 9to5Google, nous donne un aperçu d’un potentiel projet mené sous la houlette de l’ex CEO de Danger Inc : à savoir des lunettes connectées grand public, équipées de deux caméras sur chaque verre du produit.

brevet-lunettes-ar-grand-public-andy-rubin-990x480

Microsoft également positionné sur les lunettes de réalité augmentée grand public

Notons que le design du modèle se rapproche sensiblement de celui de Microsoft, qui a récemment dévoilé un prototype de lunettes de réalité augmentée également adressé au marché B2C. Leur côté passe-partout laisse clairement penser que la prochaine génération de lunettes AR ressemblera ni plus ni moins aux paires de lunettes que l’on connaît aujourd’hui. L’une des principales conditions à leur acceptation et démocratisation.

> Lire aussi : Microsoft dévoile un prototype de lunettes de réalité augmentée grand public

Si le brevet d’Andy Rubin ne garantit évidemment pas la conception d’un tel produit, les observateurs assistent à une augmentation constante de projets allant dans ce sens. M. Rubin est d’ailleurs revenu sur le cas des Google Glass lors d’une interview accordée à Wired. Selon lui, les Google Glass n’auraient pas échoué à cause d’une mauvaise technologie, mais parce que les populations n’étaient pas encore prêtes à les porter. Une dynamique qui pourrait s’inverser au cours des prochains années.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.