Accueil / Réalité Augmentée / Apple : un nouveau brevet qui décrit un casque de réalité augmentée
apple-realite-augmentee-iphone-620x413

Apple : un nouveau brevet qui décrit un casque de réalité augmentée

Entre rachats, partenariats et dépôts de brevets, plusieurs signes laissent aujourd’hui présager qu’Apple pourrait créer et dévoiler prochainement des lunettes de réalité augmentée.

Cela ne vous aura pas échappé : Apple est pour l’instant le grand absent de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Si certes, vous pouvez tester quelques applications de réalité virtuelle avec votre iPhone et un Cardboard (ou autre casque VR en plastique) en les téléchargeant depuis l’Apple Store, il n’en demeure pas moins que la firme de Cupertino n’a toujours pas dévoilé le moindre casque de réalité virtuelle ou lunettes connectées. En ce qui concerne la réalité virtuelle, il y a pour l’instant peu de chance que la marque à la Pomme puisse s’engouffrer dedans. En effet, dans un récent entretien, le CEO D’Apple Tim Cook avait déclaré en substance que la réalité augmentée avait beaucoup plus d’intérêt que la réalité virtuelle. A cela, il semble difficile de le contredire car les chiffres semblent aller également dans ce sens.

> Lire aussi : Les investissements et la chiffres de la VR et de l’AR en 2016

D’ailleurs, lorsque l’on regarde les investissements d’Apple et les rachats de start-up, force est de constater que la firme n’a racheté que des entreprises travaillant dans la 3D ou le tracking en réalité augmentée. Pas l’ombre d’un rachat d’une start-up travaillant dans la réalité virtuelle. Son récent partenariat avec Carl Zeiss, fournisseur allemand de lentilles, semble montrer qu’Apple pourrait en effet dévoiler des lunettes de réalité augmentée type Hololens.

> Lire aussi : Apple et Carl Zeiss travaillent sur des lentilles pour la réalité augmentée

Un brevet qui décrit explicitement un casque de réalité augmentée

A cela, une autre preuve dénichée par le site Apple Insider, spécialisé dans la marque à la Pomme, vient de dévoiler un brevet qui parle explicitement de « head mounted displays » que l’on pourrait traduire par casque ou lunettes de réalité augmentée. Bref, on ne serait pas seulement sur une technologie intégrée à l’iPhone, mais bien d’un device à part entière. Voici ce que le brevet annonce d’un point de vue général :

> A wearable information system having at least one camera, the information system operable to have a low-power mode and a high power mode, wherein the information system is configured such that the high-power mode is activated in response to an identification of a match between a reference object and at least one object in at least one field of view of the at least one camera, wherein high-power mode is not activated in response to identifying that the information system was previously set to the low-power mode from the high-power mode while the at least one object was in the field of view of the at least one camera.

Avant de rentrer plus en détails sur le procédé :

> What differs in our invention is first of all the purpose and possible applications, in that we are not trying to unlock a device, but we are trying to provide information to the user about objects in the user’s surrounding in a power efficient way. The present invention is especially well suited to be used with head mounted displays and a camera pointed at the space in front of the user (e.g., as shown in FIG. 12). A possible scenario could be the user walking through a museum that exhibits 200 images, of which 20 are part of a guided tour. The user starts the guided tour, e.g. as an application on his information system and starts walking through the museum. After a certain time, the system moves to low-power mode. The user can now enjoy hours of walking through the museum, without worrying about his information system’s battery. According to the present invention, the information is capable of scanning the user’s environment for interesting objects (e.g. interesting pieces in the exhibition). This can be done while consuming little power. As soon as an interesting piece comes into sight, the system can « wake up » and move to a high power mode, for example in order to download interesting content and display it using Augmented Realty or in order to start an audio-clip, explaining the piece.

On ne peut pas être plus explicite sur le projet de ce brevet détenu par Apple. Il faut savoir en effet que ce brevet n’a pas été déposé par Apple, mais par la start-up Metaio, rachetée par Apple en 2015. Par ce rachat, la firme à la Pomme est donc devenue de fait détentrice de toute la propriété intellectuelle de la start-up.

Apple : un casque de réalité augmentée pour quels usages ?

Comme vous pourrez le constater, ce brevet donne quelques informations sur les possibilités d’un casque de réalité augmentée et la manière dont il peut fonctionner. Ce qui semble tout d’abord le différencier de ses concurrents, c’est la manière dont le casque AR est envisagé. En effet, l’objectif d’un tel casque est d’apporter l’information là où elle est à l’utilisateur à la différence des autres lunettes où il faut allumer le casque/lunettes pour accéder à l’information. Pour être plus clair, le brevet donne un exemple : vous êtes en train de vous promener dans un musée muni de vos lunettes de réalité augmentée sur votre front. A un moment donné, vous arrivez devant un tableau ou une sculpture : les lunettes s’allument d’elles-mêmes car elles ont reconnu l’objet en face de vous et elles vous apportent toutes les informations complémentaires sur cet objet. Une fois l’information apportée, vous pouvez ensuite passer à un autre objet et les lunettes cessent d’afficher l’information. Cela a deux intérêts pour le brevet : économiser la batterie du device et apporter la bonne information à l’utilisateur au bon moment. Un objectif particulièrement intéressant pour éviter d’être « pollué » par un trop grand nombre d’informations.

Le brevet décrit encore un grand nombre d’usages possibles avec cette technologie. Comme tout brevet, on ne peut pas présager que le détenteur (Apple) va nécessairement s’en servir, ni même que toutes les fonctionnalités décrites seront mise en oeuvre. Toutefois, c’est une bonne indication sur la direction stratégique d’un groupe et étant donné l’intérêt d’Apple pour la réalité augmentée, il y a fort à parier que ce brevet trouvera une application dans les prochains mois / années. Reste à savoir quand. Prochaine keynote Apple prévue en juin et dans lequel on attend avec impatience un « one more thing« .

A propos de Milan Boisgard

Co-fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets. Je suis également le CEO de Diskovr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
proces-zenimax-vs-oculus-926x557
Verdict : Oculus condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax

Le procès opposant Facebook et sa filiale Oculus VR à ZeniMax s’est conclu mercredi 1er février par une compensation financière...

[5 Questions @] : Olivier GODEST, fondateur du Salon Virtuality

Vous êtes passionnés de réalité virtuelle et l'écosystème français et européen de la VR vous intéresse ? Rendez-vous le 24,...

Fermer