Accueil / Playstation VR / PSVR : un an après sa sortie, quel est le bilan du PlayStation VR ?

PSVR : un an après sa sortie, quel est le bilan du PlayStation VR ?

Un an après sa sortie, le casque de réalité virtuelle PSVR a largement réussi à pénétrer le marché. Comment ? Pourquoi ? Retour sur une année plus que lucrative pour la société japonaise Sony.

Il y a un an jour pour jour – le 13 octobre 2016 exactement -, le PSVR débarquait sur le marché de la réalité virtuelle, encore en pleine construction. Seuls casques compatibles avec les ordinateurs, l’Oculus Rift et l’HTC Vive se tiraient déjà la bourre. Quand le Samsung Gear VR s’emparait sûrement mais doucement du monopole des casques compatibles avec les appareils mobiles. Au milieu de tous ces acteurs, Sony et son produit adressé au marché Gaming : le PlayStation VR.

> Lire aussi : [SOLDES] PSVR : des jeux VR soldés pour fêter l’anniversaire du PlayStation VR

Le PlayStation VR se situe à mi-chemin entre le Rift/Vive et le Samsung Gear VR : nul besoin d’un smartphone pour le faire fonctionner, ni d’un ordinateur ultra puissant. Mais d’une console PlayStation 4, l’élément indispensable pour profiter d’expériences immersives. Un choix risqué et audacieux qui aura porté ses fruits. Aujourd’hui, le PSVR se compte par million à travers le monde. L’heure est au bilan.

Des chiffres de ventes qui battent des records

casque-realite-virtuelle-sony-playstation-vr-2

C’est incontestable : le PlayStation VR a enregistré les meilleurs chiffres de ventes du secteur. Jamais, en si peu de temps, un casque n’aura autant de fois été acheté. C’est simple : entre sa sortie le 13 octobre 2016 et le 31 décembre 2016, pas moins de 750 000 unités ont été vendues, selon les chiffres de SuperData. Sony peut notamment remercier les périodes de Noël, l’une des causes de ces chiffres gargantuesques.

> Lire aussi : Second trimestre 2017 : quels ont été les casques de réalité virtuelle les plus vendus ?

Deux mois et demi plus tard, soit le 19 février 2017, le président de Sony Interactive Entertainment, Andrew House, communiquait de nouveaux chiffres : 915 000 PSVR envoyés aux clients depuis son lancement. Ajoutez à cela les données de l’International Data Corporation (IDC), correspondant à 400 000 casques commercialisés au premier trimestre 2017.

> Lire aussi : 400 000 PlayStation VR ont été vendus au premier trimestre 2017

En additionnant les estimations de Super Data et de l’IDC, Sony aurait shippé 1 150 000 casques entre le 13 octobre 2016 et avril 2017. IDC a récemment publié une étude sur les chiffres de ventes des casques VR du second trimestre 2017. Toujours sur sa bonne lancée, le PlayStation VR aurait séduit 519 400 nouvelles personnes. Au total, la multinationale japonaise pourrait avoir vendu 1 669 400 PSVR, sans compter le mois de septembre. Même les dirigeants de l’entreprise ne s’attendaient pas à un tel succès.

PSVR : un design adapté et épuré

PSVR-liste-jeux-videos-vr-playstation-casque-realite-virtuelle

Comment expliquer un tel engouement autour du PlayStation VR ? Son design fait probablement partie des raisons de ce succès. Léger, épuré et confortable, le PSVR se démarque considérablement de ses concurrents. Une utilisation longue durée n’entraîne ni de marque physique (front et nez), ni de gêne au niveau du visage. A contrario du Samsung Gear VR – par le poids du téléphone – et de l’HTC Vive, tout simplement plus lourd.

Une offre de contenus efficace

japan-expo-2016-psvr-realite-virtuelle

Rapidement, les jeux en réalité virtuelle du PSVR ont rencontré un certain succès : de Batman: Arkham VR à Job Simulator en passant par Battlezone, Rez Infinite, PlayStation VR Worlds ou encore StarBlood Arena. Sans parler de Resident Evil 7 : Biohazard, qui a attiré pas moins de 405 000 joueurs, l’une des grandes réussites du PlayStation VR. Des titres à succès comme Resident Evil ont donc été déclinés en une version immersive, pour, au final, un résultat plus que satisfaisant. Aujourd’hui, le casque de Sony compte plus de 100 jeux VR à ses côtés. Un catalogue qui devrait s’étoffer au cours des prochains mois au vu des recettes générées par les jeux VR. Une aubaine financière pour les studios de production.

> Lire aussi : Resident Evil 7 : Biohazard a attiré 405 000 joueurs sur le casque PlayStation VR

La communauté PlayStation, une force pour le PSVR

xbox-one-x-vs-playstation-vr-990x630

Comment évoquer la réussite du PSVR sans aborder la communauté PlayStation ? Avec plus de 50 millions de PS4 vendues à travers le monde, Sony disposait d’une immense base de clients susceptible d’émettre un intérêt à l’égard de son produit. Vendu à moins de 500 dollars, le PlayStation VR possédait également un avantage financier vis à vis de ses concurrents – tous au-dessus de 700 dollars au minimum, à l’époque. L’achat d’un Oculus Rift ou d’un HTC nécessitait aussi un ordinateur suffisamment puissant et souvent onéreux, alors qu’un propriétaire d’une PS4 n’avait qu’un seul et unique investissement supplémentaire : le PSVR.

> Lire aussi : Le PlayStation VR connaît à son tour une baisse de prix

Quelle suite pour le PlayStation VR ?

playstation-vr-2-casque-vr-sony-990x518

Le PlayStation VR 2 ne devrait pas débarquer d’ici tôt. Sony a en effet sorti une version améliorée de son casque début octobre 2017, à deux mois des fêtes de Noël. Le groupe a également baissé le prix de son casque pour améliorer son attractivité. La firme japonaise espère donc poursuivre dans cette voie et enregistrer de nouveaux chiffres de ventes positifs. La bibliothèque de jeux VR devrait quant à elle gonfler au cours des prochains mois pour renouveler l’offre proposée. Le moins que l’on puisse, c’est que la vie du PSVR est actuellement un long fleuve tranquille.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.