Un Oculus Rift destiné aux enfants est prévu

Un Oculus Rift destiné aux enfants est prévu

Un Oculus Rift destiné spécialement aux enfants de moins de 13 ans est prévu par la startup Oculus racheté par Facebook. C’est tout du moins ce qu’a annoncé Brendan Iribe le CEO d’Oculus dans un entretien donné à Recode lors de leur conférence annuelle appelé Code Conference :

“[We figured] let’s start at 13, let’s evolve the technology more, let’s build more confidence in the health and safety side of it […]“One day, we definitely want to have Oculus for kids. Especially for all the educational uses of this.”

Dans les propos du CEO deux éléments sont particulièrement intéressants et montre les préoccupations de la startup pour les années à venir ainsi que les futurs projets qui seront développés par la firme.

brendan-iribe-oculus-rift-enfant

En premier lieu, pourquoi Oculus aurait besoin de développer un casque de réalité virtuelle spécialement conçu pour les enfants de moins de 13 ans ? Il semble que ce choix surtout concerné par des préoccupations autour de la santé et de la sécurité. Certaines personnes souffrent par exemple de nausées avec l’Oculus Rift. Dans les conditions d’utilisation des applications Oculus, il existe une limite d’âge prévenant l’utilisateur qui ne devrait pas utiliser cette application s’il a moins de 13 ans. Des conditions qui ne sont pas sans rappeler celles mises en place sur le fameux réseau social Facebook. Aucune étude n’a encore prouvé sur le long terme (et pour cause l’Oculus Rift est encore un device récent) qu’il peut y avoir des impacts sur la santé, mais Oculus préfère prévenir que guérir.

En deuxième lieu, il s’avère que le casque de réalité virtuelle Oculus Rift n’est pas conçu pour des têtes d’enfants. En effet, il est bien trop grand et large et un enfant ne pourrait donc pas participer pleinement à l’expérience avec la taille des Oculus Rift actuels. Il peut d’ailleurs paraître également un peu lourd un enfant en bas âge. Par conséquent, étant donné que la firme Oculus souhaite que tous les personnes puissent profiter des casques de réalité virtuelle il est donc logique qu’une réflexion s’amorce en interne afin de créer une casque VR Oculus à destination des plus jeunes. Probablement ont-ils déjà en interne un prototype que seuls les enfants des employés ont pu tester…

Enfin en troisième lieu, le CEO d’Oculus évoque un usage qui va prendre de plus en plus d’ampleur dans les discussions autour de la réalité virtuelle : le potentiel immense de la VR dans le domaine de l’éducation. Nous avions déjà largement abordé ce point dans un précédent article autour de l’éducation et de la réalité virtuelle sur GoGlasses. De nombreuses questions se poseraient alors sur ce prochain casque VR à destination des enfants : serait-il distribué aux écoles à un tarif plus avantageux qu’il ne l’est actuellement ? Oculus va t-il produire des contenus directement à destination de l’éducation ? De nombreuses questions sur lesquels le CEO Brendan Iribe n’a pas apporté de réponses, mais qui seront probablement dans les futurs plans de sa firme pour les prochaines années.

Mais Oculus et Facebook ne sont pas les seules entreprises a avoir entrevu les multiples possibilités dans le domaine de l’éducation. En effet, Google a également dévoilé son plan avec son casque VR le Google Cardboard. Il semble que dans un premier temps, ce casque de réalité virtuelle soit le plus adapté aux jeunes enfants et cela pour plusieurs raisons :

1) Il existe une V1 et une V2 de ce casque qui s’adapte à n’importe quel smartphone.

2) Il est peu cher (comparé à un casque comme l’Oculus, le HTC Vive ou le Samsung Gear VR)

3) Il est très ludique et facile à monter ce qui plaira forcément aux enfants. L’utilisation du smartphone étant devenu une quasi commodité chez les enfants, l’utilisation du Cardboard le sera également avec une prise en main en quelques minutes.

D’ailleurs, Google a lors de la Google I/O montré les possibilités qu’il entrevoyait avec le Cardboard et le milieu éducatif. Il a mis en place un système où les enfants auraient accès à des Cardboards et où le professeur pourrait diffuser et contrôler le contenu via une tablette. Pour l’instant, Google teste son système, mais il ne serait pas surprenant que dans quelques années on puisse découvrir ces casques de réalité virtuelle en classe.

 

Laisser un commentaire

comment-avatar

*