Un artiste va porter pendant 1 mois non-stop un Oculus Rift

Un artiste va porter pendant 1 mois non-stop un Oculus Rift

L’expérience est assez intéressante pour être soulignée. Un artiste britannique du nom de Mark Farid a en effet décidé de passer 28 jours non-stop avec le casque Oculus Rift. L’idée de cette expérience est d’essayer de comprendre comment notre cerveau interagit avec la réalité virtuelle et de comprendre notre comportement. Pour mettre en place cette expérience, Mark Farid a décidé de filmer la vie d’un autre à la première personne. Ces différentes images seront ensuite assemblées et diffusées dans le casque Oculus Rift. Cette expérience n’est pas sans rappeler ce qui se passe dans le film Avatar de James Cameron (ce dernier s’est d’ailleurs dit très intéressé par l’Oculus Rift pour les prochains Avatar…). L’expérience menée par Mark Farid sera donc à la fois artistique et philosophique, sociologique et psychologique.

Artistique et philosophique d’abord car il y a la question du « moi » en tant qu’être ainsi que de la conscience qui forcément se posent. En effet, la réalité virtuelle est-elle une véritable réalité ? Qu’elle est la différence entre la réalité « réelle » et une réalité virtuelle ? Peut-on avoir conscience de soi dans une réalité virtuelle au même titre qu’une réalité « réelle » ? Si, oui de quelle conscience s’agit-il ? Il y aurait bon nombre de questions passionnantes à détailler sur ce sujet. Cette expérience nous en dira un peu plus et permettra probablement de donner quelques réponses à ces questions.

Sociologique ensuite. En effet, il va être intéressant de comprendre le comportement que va adopter Mark Farid durant cette expérience. Va t-il complètement s’identifier à son « Avatar » ou bien va t-il conserver sa personnalité ? Il sera d’ailleurs intéressant de voir si son identité sera « altérée » après avoir vécu cette expérience. Sera t-il différent du Mark Farid d’avant ? Aura t-il un nouveau comportement ?

Psychologique enfin. Le britannique sera en effet suivi par des psychologues durant l’expérience. Mark Farid nous avoue d’ailleurs qu’il pense probablement que cette expérience avec l’Oculus Rift porté pendant 1 mois va changer quelque chose en lui, qu’il sera différent après l’avoir vécu.

Cette expérience vise à répondre à une question que beaucoup se posent : allons-nous tous vivre dans une réalité virtuelle avec la sortie en masse des casque des réalité virtuelle ? Quelles sont les conséquences sur nos relations sociales et sur notre identité ? Cette expérience, bien qu’extrême, aura le mérite de répondre à certaines questions. Mais on peut d’ors et déjà annoncer que s’il y a une utilisation raisonnée de ce type de technologie, il n’y aura aucune raison que cela enferme les individus à jamais dans une réalité virtuelle. Il s’agira donc de trouver les usages pertinents pour ce type de technologie !

Laisser un commentaire

comment-avatar

*