Vous pourrez tester l’Oculus Rift dans les magasins avant de l’acheter

Vous pourrez tester l’Oculus Rift dans les magasins avant de l’acheter

L’Oculus Rift, ce casque de réalité virtuelle lancé par la société Oculus racheté 2 milliards par Facebook en 2013, cristallise toutes les attentions de bons nombres de professionnels autant que des particuliers. Et pour cause : alors que la réalité virtuelle n’a pas fonctionné lorsque certains constructeurs ont tenté de s’y lancer il y a plusieurs années, il semblerait que le marché de la VR ait maintenant le vent en poupe et soit extrêmement prometteur. Alors que tous les grands constructeurs souhaitent avoir leur casque de réalité virtuelle (HTC Valve pour HTC, Samsung avec son Samsung Gear VR ou encore Google avec son Google Cardboard), l’Oculus Rift est annoncé pour une version publique au premier semestre 2016. Après deux versions bêta (DK1 et DK2), c’est finalement le grand lancement de la réalité virtuelle.

Cependant va se poser un problème de taille. En effet, si la réalité virtuelle va prendre de plus en plus de place dans nos vies et nos smartphones et ordinateurs pour les années à venir, il s’avère que dans les premières années, il faudra convertir le grand public et l’éduquer à la réalité virtuelle. On ne connaît pas encore le prix de la version consommateur de l’Oculus Rift, mais il y a fort à parier qu’il va être assez onéreux. En outre, il ne fonctionnera pas dans un premier temps sur Mac et vous devrez posséder de très bonnes spécifications sur votre ordinateur pour en profiter (une excellente carte graphique, un GPU de qualité,…). Dans les faits, un tel ordinateur coûterai environ 1000 euros et si on envisage que l’Oculus Rift soit vendu aux alentours des 500 euros, cela fait tout de même 1500 euros en moyenne pour pouvoir profiter d’une expérience en réalité virtuelle. Pour ce prix là, il sera bien normal pour les consommateurs qu’ils puissent tester dans un premier temps le fameux Oculus Rift dans le magasin de vente avec quelques expériences. En effet, étant donné que peu de consommateurs connaissent pour l’heure ce que sont véritablement les casques de réalité virtuelle, ils doivent dans un premier temps en comprendre les usages avant de mettre la main au portefeuille. Dans un interview donnée à E3 en 2015, Palmer Luckey, fondateur de l’Oculus Rift, déclare :

« Oui, nous seront bien présents dans les magasins de vente physique. Vous aurez également accès à des démos afin que les utilisateurs puissent tester l’Oculus Rift ».

Ceci est plutôt de bon augure pour le grand public qui pourra donc tester en connaissance de cause un produit avant de l’acheter. Pour Oculus, c’est également un bon moyen de promouvoir ses produits puisqu’en testant l’Oculus Rift, vous serez bien disposés à acheter le casque de réalité virtuelle, probablement l’ordinateur suit va avec et bien évidemment le contenu (jeux vidéos, films VR,…). Ce test grandeur nature sera également un bon moyen pour l’utilisateur de tester les fameux ordinateurs dits « Oculus Ready« , c’est-à-dire compatibles avec son casque VR Oculus Rift. La société Oculus a d’ailleurs fait des partenariats avec des constructeurs comme Asus, Alienware ou Dell pour ne citer qu’eux et qui propose des ordinateurs compatibles avec les Oculus Rift.

Nous vous dirons prochainement sur GoGlasses quels sont les magasins qui proposeront de tester le prochain Oculus Rift. Pour l’heure, si vous souhaitez une solution alternative à l’Oculus Rift et qui soit bien moins chère, le Cardboard est une bonne solution.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*