Réalité virtuelle sociale : Runtastic va porter son application sur Oculus Rift

Réalité virtuelle sociale : Runtastic va porter son application sur Oculus Rift

Si vous êtes un adepte du sport et des technologies, vous connaissez probablement l’application Runtastic créé par des autrichiens qui vous permet d’avoir un catch sur plusieurs activités sportives. L’application téléchargée déjà plus de 100 millions de fois va être portée sur l’Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle racheté par Facebook. En somme vous pourrez avoir votre coach virtuel ainsi qu’un environnement en 360 degrés pour vos séances de sport. L’application sera présentée en exclusivité lors du CES 2015 avant d’être lancé officiellement lors de la prochaine commercialisation grand public du casque Oculus Rift (CV1).

oculus-rift-sport-runtastic-test-700x250

Du sport avec l’Oculus Rift : une bonne ou une mauvaise idée ?

Les médecins vous diront que faire du sport est forcément une bonne idée pour votre santé et vous encourageront sur cette voie. Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift peut-il être dès lors un nouveau vecteur pour les sportif amateurs voire professionnel ?

Dans un premier temps, il faut bien voir que l’Oculus Rift est un casque qui se branche à votre ordinateur. Par conséquent, il ne pourra être adapté que pour des sports effectués en intérieur type vélo, rameur ou tapis roulant. Le fait qu’il y ait plusieurs fils qui puissent gêner le sportif est une vraie moins value qui pourrait être pallié par un futur casque en bluetooth ou un casque type Samsung Gear VR. En outre, sachant que l’utilisateur ne pourra probablement pas contrôler son environnement autrement que par le clavier (qu’il ne pourra pas voir a moins d’enlever son casque), l’application risque d’être complexe à utiliser dans les faits pour un sportif. Au final, des Google Glass sont sûrement plus intéressantes pour un sportif et moins encombrantes pour lui (en effet n’oublions pas que l’Oculus Rift n’est pas forcément très adapté par son poids pour courir par exemple…).

L’application Runtastic est-elle dès lors condamnée à être une expérience intéressante mais non utilisable dans les faits ? Seuls les différents et prochains tests nous le diront, mais si cela prend auprès du public, les possibilités sont très intéressantes et se positionnent très bien sur le créneau que Facebook tente de développer avec l’Oculus Rift : la réalité virtuelle sociale. En effet, pourquoi pas envisager à l’avenir faire du sport avec les avatars virtuels de nos amis Facebook ? Pourquoi pas également envisager des compétitions entre les différents avatars du monde entier ou d’une seule salle de sport ?

Runtastic n’est d’ailleurs pas le seul à se lancer sur le terrain du sport et de la réalité virtuelle. Des entreprises comme Widerun se lancent également sur ce créneau, preuve qu’il y a probablement un marché très intéressant à lancer et à coupler avec les wearables technologies (montres connectées, smartglasses,…).

Laisser un commentaire

comment-avatar

*