Des soldats de l’armée entraînés à l’aide de l’Oculus Rift

Des soldats de l’armée entraînés à l’aide de l’Oculus Rift

L’armée fait preuve d’un certain intérêt pour les nouvelles technologies, et notamment les lunettes connectées. Nous l’avons déjà vu avec les Warrior QR, ces lunettes conçues spécifiquement pour les militaires. L’Oculus Rift occupe une place centrale dans ce type d’usage : nous savons déjà que l’armée norvégienne équipe ses pilotes de tanks avec ces casques afin d’améliorer leur visibilité. À échelle internationale, l’armée britannique et l’armée américaine ont elles aussi affirmé l’utilité de l’Oculus Rift dans le cadre de leur activité ; le casque leur permet désormais d’entraîner des soldats à agir « sur le terrain ».

Utilisé pour entraîner des médecins militaires…

C’est dans le domaine médical qu’intervient l’Oculus Rift au Royaume-Uni, au sein du régiment de Great Chestfoard. L’objectif ? Simuler la réalité du terrain afin de préparer les soldats à sauver des vies. Collette Johnson est chef du pôle médical de l’entreprise Plextek Limited, une société qui développe des produits et systèmes pour la communication, l’aérospatial, la défense et la médecine. Selon elle, l’usage de l’Oculus Rift « immerge les gens dans une situation donnée. Par exemple, l’un de nos médecins nous a dit que le son est très important. Quand tu es sur le champ de bataille et qu’un hélicoptère vient vers toi tu dois littéralement crier sur les autres. »

Afin de rendre la simulation encore plus réaliste, l’idée serait d’ici un ou deux ans de concevoir des mannequins capables de changer de température, de dégager des fluides – et donc de simuler du sang -, mais aussi de réagir à la façon dont ils sont soignés. Pour Johnson, « cela offre vraiment des possibilités palpitantes parce qu’il n’y a juste pas de limite à ce qu’on peut faire avec ».

medics-training-oculus-rift1

… et pour se préparer aux attaques informatiques

Du côté des Etats-Unis, l’Oculus Rift est prévu à des fins bien différentes depuis fin mai puisqu’il touche au domaine de l’informatique. C’est la DARPA, l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense, qui est à l’origine de ce projet. Le principe est de permettre aux soldats de se préparer en cas d’attaque informatique. Pour ce faire, l’idée est de leur permettre d’améliorer leur compréhension d’Internet et de comprendre par ce biais comment les pirates agissent en les projetant dans une version 3D d’Internet, le « Plan X ».

Une idée intéressante mais aussi surprenante que détaille Frank Pound, le gestionnaire du programme : « Tu peux regarder autour de toi les données. Tu regardes à ta gauche, tu regardes à ta droite, et tu peux observer différents sous-réseaux d’informations. Grâce à l’Oculus Rift, tu as cet environnement immersif. C’est comme nager dans Internet. » Mais s’il s’agit pour le moment d’entraîner des soldats, il n’exclut pas la possibilité de l’utiliser par la suite dans le cadre d’opérations réelles.

plan-x-darpa-oculus-rift

Laisser un commentaire

comment-avatar

*