Oculus achète une nouvelle startup spécialisée dans le hand tracking

Oculus achète une nouvelle startup spécialisée dans le hand tracking

Ce n’est pas la première fois qu’Oculus rachète une entreprise dans le domaine du hand-tracking. On sait à quelle point cette technologie est extrêmement importante pour le développement de l’Oculus Rift. En effet, la difficulté à l’heure actuelle est l’interaction que l’utilisateur peut avoir avec les mondes virtuels dans lesquels il est immergés. Si l’utilisateur peut visualiser en 360 l’environnement, il ne peut interagir avec ce dernier que par le clavier d’ordinateur en règle général. Toutefois, au fil du développement du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, d’autres solutions de hand tracking ont vu le jour notamment avec des objets comme le Leap Motion ou plus récemment comme le Myo avec le jeu Icarius Rising. De plus en plus sur certaines expériences l’utilisateur peut se défaire de l’ordinateur pour interagir avec son environnement et vivre pleinement l’immersion.

Cependant, Oculus n’est pas propriétaire de la société Leap Motion ou bien Thalmic Lab qui produit le bracelet Myo. Etant donné que la société Oculus souhaite développer à terme ses propres jeux et propres expériences, il convient pour une meilleure fluidité de l’expérience virtuelle de fabriquer son propre hardware. Mais cela implique d’avoir à développer sa propre technologie. Chose qui n’est pas forcément aisée, même si les moyens financiers de la société Oculus semblent presque illimité étant donné qu’ils ont été racheté par Facebook. Pour gagner du temps, Oculus a donc choisi d’investir dans des startups possédant et développant déjà des technologies de hand tracking par exemple. La dernière acquisition d’Oculus s’appelle Pebbles Interfaces. A en croire la vidéo ci-dessous, le rendu est véritablement bluffant et promet à l’utilisateur d’être immergé de plus en plus dans la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*