L’Oculus Rift utilisé par les pilotes de tanks de l’armée Norvégienne

L’Oculus Rift utilisé par les pilotes de tanks de l’armée Norvégienne

Les lunettes connectées intéressent de plus en plus le milieu militaire, et cela même lorsque l’on parle des Oculus Rift dont les usages sont habituellement destinés aux jeux vidéos.

Après s’être intéressé aux usages pouvant être faits par l’infanterie (et notamment avec les lunettes Q-Warrior), c’est désormais le monde des blindés qui souhaite s’équiper de lunettes connectées. C’est en tous les cas ce qu’expérimente actuellement l’armée Norvégienne.

La problématique est simple : un pilote de tank manque de visibilité à l’heure actuelle. Il y a certes la possibilité d’ouvrir l’ écoutille du blindé pour se diriger à vue, mais ce type d’opération présente ces risques pour les pilotes … D’autant que, certaines manœuvres nécessitent de fermer ces fameuses écoutilles.

L’Oculus Rift et sa vue à 360 degrès

C’est face à ces problématiques qu’intervient l’Oculus Rift. Combiné à des caméras placées à l’extérieur du tank, l’Oculus Rift permet d’obtenir une vue à 360 degrés des contours du tank. Équipé du masque, le pilote n’a alors qu’à tourner la tête pour visionner les environs, sans bouger de sa position sécurisée à l’intérieur du tank.

L’armée Norvégienne affirme effectuer ses premiers tests sur des modèles basiques d’Oculus, c’est à dire ceux commercialisés au grand public. Bien qu’entrevoyant les possibilités offertes par cette nouvelle technologie, certaines limites font d’ores et déjà leurs apparition. Comme vous pourrez le constater dans le mini-reportage présenté ci-dessous par l’armée Norvégienne, l’Oculus Rift reste fatiguant pour l’humain ce qui en limite la durée d’usage que peuvent en faire les pilotes.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*