Accueil / Microsoft Hololens / France : une opération chirurgicale de l’épaule effectuée avec des Microsoft Hololens le 21 novembre 2017

France : une opération chirurgicale de l’épaule effectuée avec des Microsoft Hololens le 21 novembre 2017

Le chirurgien orthopédiste Thomas Gregory utilisera des Microsoft Hololens lors d’une opération chirurgicale le 21 novembre prochain. Cette prouesse médicale bénéficiera d’une retransmission en direct.

Les Microsoft Hololens pour « augmenter les sens du chirurgien »

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la médecine. Pour la première fois en France, une opération chirurgicale de l’épaule réalisée avec le casque de réalité mixte Microsoft Hololens va avoir lieu. Aux commandes de cette démarche innovante et révolutionnaire prévue le mardi 21 novembre 2017, Thomas Gregory, chirurgien orthopédiste basé à l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris. Présent à une conférence Microsoft organisée le 4 octobre au Palais des Congrès, le professeur a exposé les détails de son projet, peut-on lire dans les colonnes de Sciences et Avenir.

> Lire aussi : HoloMed : une application Microsoft Hololens adressée à la médecine du sport

« L’outil permet en quelque sorte d’augmenter les sens du chirurgien, de voir ce que les yeux ne peuvent pas voir in situ, et qui peut s’avérer pertinent pour rendre une incision plus précise, ou pour réduire le temps de l’opération », a-t-il débuté. Et de préciser : « Cela va nous permettre de disposer durant l’opération d’une foule d’informations, comme l’épaisseur exacte des tissus, les emplacements précis des organes alentours invisibles, des constructions 3D pertinentes ou des coupes 2D ».

microsoft-hololens-operation-chirurgicale-990x550

Une opération augmentée diffusée en direct

Ici, les Microsoft Hololens agiront sur plusieurs points : une meilleure précision, un gain de temps considérable et une prise de risque moins élevée. Trois facteurs essentiels lors d’une intervention médicale urgente et délicate. Sciences et Avenir revient par ailleurs sur le partie technique de ce projet. L’on apprend par exemple que le modèle 3D superposé sur la zone de l’opération est un condensé de données préalablement recueillies lors d’une radiographie, d’un scanner ou d’un IRM.

> Lire aussi : iOS 11 : une application médicale en réalité augmentée pour analyser l’anatomie humaine

Après de nombreux projets expérimentaux et en cours de développement à travers le monde, c’est bien la première fois qu’une opération de ce type sera effectuée. Et pour marquer le coup, une retransmission en direct a été ajoutée au programme. Trois autres chirurgiens – américain, britannique et sud-coréen – accompagneront ainsi le Français. « Ils verront ce que je vois et ce que je vais réaliser lors de l’intervention, et pourront me donner des indications visuelles ou m’éclairer en cas d’interrogation », a ajouté M. Gregory. Une révolution est en marche. La médecine 2.0 aussi.

A propos de Grégoire Huvelin

Amoureux des mots, joueur de poker à mes heures perdues et inlassablement animé par les nouvelles technologies qui façonneront notre avenir.