Le CEO de Magic Leap attise la polémique sur les Microsoft Hololens

Le CEO de Magic Leap attise la polémique sur les Microsoft Hololens

Les lunettes connectées de réalité augmentée Hololens de Microsoft ont été dévoilé depuis peu et ne sont pas encore commercialisées qu’elles sont déjà victime d’une polémique sur leur effets sur la santé. Et cette polémique n’est pas lancée par n’importe qui puisqu’il s’agit de Rony Abovitz, le CEO de la startup Magic Leap dans laquelle Google et Qualcomm ont récemment investi plus de 500 millions d’euros. Ce n’est d’ailleurs probablement pas un hasard si c’est ce dernier qui attise la polémique sur les lunettes de Microsoft. En effet, Magic Leap, comme le montre ses brevets, développe également une technologie de réalité augmentée qui pourra être intégrée dans des lunettes. Un technologie qui semble donc très proche de celle développée par Microsoft. Néanmoins, le CEO affirme que la technologie est différente et que celle créée par Microsoft pourrait être… nocive pour la santé !

projet-hololens-microsoft

Casque Hololens

Dans une série de questions AMA (Ask Me Anything) sur Reddit, le CEO de Magic Leap a affirmé :

Il y a plusieurs classes d’appareils stéréoscopiques appelés « 3D stéréoscopique » (ceux où l’on peut voir à travers et ceux où l’on ne peut pas). Nous pensons chez Magic Leap que ces données qui sont renvoyées à l’intérieur de l’oeil puis du cerveau font de ces systèmes, des systèmes incorrects et qui pourraient causer un déficit neurologique temporaire et/ou permanent.

Chez Magic Leap nous créons une technologie de « champ de lumière numérique » qui respecte la biologie humaine et le système entre l’oeil et le cerveau. Et cette expérience est incroyable et nous vous promettons que vous n’avez jamais rien vu de tel (à part dans le monde réel).

Notre philosophie en tant que compagnie (et mon point de vue personnel) est de ne pas laisser de traces dans le cerveau. Le cerveau est en effet très neuroplastique [il est capable d’évoluer en créant de nouveau neurones et en s’adaptant. ndlr] et il n’y a pas de doute que ces systèmes de stéréoscopie 3D ont le potentiel de de causer des changement neurologiques.

J’ai personnellement expérimenté un grand nombre des ces problèmes liés à la stéréoscopie 3D et je ne porterais pas ces appareils si j’étais vous en sachant qu’il existe un moyen plus sûr de profiter de la réalité augmentée grâce à notre champ de lumière numérique.

 

Des accusations sans fondement de la part du CEO de Magic Leap qui ne détaille pas d’un côté en quoi la technologie de Microsoft est mauvaise pour la santé et en quoi sa solution est la meilleure. D’ailleurs, on est pas vraiment sûr d’avoir réellement compris en quoi la solution de Magic Leap serait meilleure… En bref, Microsoft a été très bon en dévoilant un peu plus tôt son casque Hololens et les a un peu devancé sur le lancement d’un produit révolutionnaire comme le leur.

Si Microsoft ne va pas encore sortir son casque Hololens, il faut reconnaître que la communication était particulièrement bien pensée et que la promesse de leur casque de réalité augmentée est très intéressante. Par conséquent, ils ont bénéficié de tout « l’effet whaou » auquel aurait du avoir droit Magic Leap (dont on sait encore très peu de choses à l’heure actuelle). Par conséquent, le CEO de la startup tente de créer la polémique autour afin de relancer une communication autour de son produit qui commence à se faire un peu désirer…

Au final, on peut affirmer ici deux choses. D’une part, Microsoft est donc un vrai concurrent qui rentre dans la course de la réalité virtuelle et qui a toutes ses chances pour séduire le public. Et d’autre part, la réalité augmentée, au même titre que la réalité virtuelle, va bien être un combat entre les titans du web (Google, Microsoft,…).

Laisser un commentaire

comment-avatar

*