Hololens : découvrez le futur de la réalité augmentée vu par Microsoft

Hololens : découvrez le futur de la réalité augmentée vu par Microsoft

Hier, Microsoft a présenté la dernière version de ses lunettes Hololens et pour ne rien vous cacher, elles sont plus que prometteuses. Comme nous en avions parlé dans un article il y a quelque temps, ce n’est pas la première fois que Microsoft présente les Hololens a un parterre de développeurs ou journalistes. En effet, dans une ancienne conférence, Microsoft avait déjà fait sensation en présentant le futur du Photoshop en 3D. Regardez la vidéo ci-dessous pour vous convaincre des potentialités des Hololens :

Lors de la conférence BUILD, Microsoft est allé plus loin, car il nous a montré que la réalité augmentée, loin d’être un gadget réservé à quelques geek, allait pouvoir (co)exister de manière bien réelle dans notre environnement. Après avoir présenté précédemment comme interagir avec un logiciel (Holo Studio présenté plus haut), Microsoft a choisi de nous présenter comment les Hololens vont modifier et améliorer notre environnement. Dans la vidéo que vous allez visionner ci-dessous de la conférence BUILD, Microsoft nous dévoile comment ces nouveaux objets virtuels vont s’intégrer facilement à notre environnement.

La problématique était la suivante : lorsque vous mettez des lunettes et que vous avez un écran devant vous (par exemple, vous regardez un film), il s’avère que cet écran bouge avec votre regard, il n’est pas fixe sur un endroit. A l’inverse d’une télévision qui serait un objet fixe dans une pièce, l’écran de vos lunettes est amené à bouger dès que vous tournez votre tête. Pour avoir testé les Meta Glass (Dev Kit 1), c’est ce principe là qui s’applique. Comment pouvait-on aller plus loin ? Microsoft a donc repensé la question autour de la création d’objets virtuels fixes. En d’autres termes, vous pouvez grâce aux Hololens créer votre « télévision virtuelle » , l’accrocher (Microsoft parle de « pin ») sur un mur et bouger votre regard sans que cette « télévision virtuelle » vous suive. Mieux, vous pouvez même envisager d’emporter ce nouvel écran où bon vous semble pour le déplacer dans un endroit que vous jugez plus adéquat (vous pouvez ainsi déplacer votre écran de la cuisine à votre salon en emportant votre écran virtuel avec vous). Avec cette démonstration Microsoft pousse donc plus loin que tout ce qui a été réalisé jusqu’à présent le principe de la réalité augmentée (on pourrait même parler de virtualité augmentée [augmented virtuality]). Pour vous convaincre du potentiel, voici 4 minutes de présentation du concept qui pour notre part nous a laissé véritablement rêveur…


Vous remarquerez qu’avec ces lunettes connectées, Microsoft revisite une nouvelle manière de « vivre le digital » et par conséquent ses usages.

Tout d’abord, ce qui est le plus frappant dans cette vidéo, ce sont la présence de tous ces écrans que vous pouvez multiplier dans votre environnement. D’une part vous pouvez, grâce à une gestuelle précise, les modifier comme bon vous semble (par exemple zoomer, les déplacer,…) et d’autre part, vous pouvez en utiliser autant que vous le souhaitez. Deux types de changements qui ne vont pas passer inaperçus. En effet, dans le premier cas, ce qui est intéressant, c’est que cet usage s’attaque directement au marché même des écrans (téléviseurs, écrans d’ordinateurs,…). Alors que ces derniers essayent d’être toujours plus plats, plus grands et avec une résolution toujours plus impressionnante, les Hololens permettent d’un seul coup de bénéficier de toutes ces fonctionnalités de manière beaucoup plus pratique (on n’ose pas dire révolutionnaire, même si on le pense fortement…). Quid du marché de la télévision dans 5 à 10 ans avec ce type de mécanisme ? Il ne faut pas s’étonner que les plus gros constructeurs d’écrans se mettent sur ce marché. Ensuite sur le second point de la multiplication des écrans, les usages sont très facile à trouver : pensez aux différents écrans dans votre maison, au double écran que vous utilisez peut-être au travail,… Avec ces Hololens, autant vous dire que ces problématiques seront « finies ».

Deuxième élément qui nous a marqué et qui est pourtant peu souligné dans la vidéo, c’est la présence du chien. Au-delà des objets virtuels que vous pourrez créer avec les Hololens, il s’avère que vous pourrez créer des avatars soit humains, soit animaliers. Concernant les animaux, ce concept fait beaucoup penser, il y a a quelques années, au Tamagocci qui permettait de gérer un animal virtuel. Probablement aurons-nous ce type d’application à l’avenir ? Au-delà de l’aspect ludique (et business) que cela peut représenter, on peut penser que ce type d’application pourrait trouver un véritable intérêt pour les personnes atteintes d’autisme par exemple (où les patients pourraient interagir avec un animal virtuel).
animal-virtuel-hololens

Dernier élément enfin, c’est la présence de la météo qui n’est d’ailleurs pas commentée dans la vidéo. En effet, ce qui est marquant, c’est les possibilités en terme de design 3D que vont représenter ces nouveaux objets. Alors que nous avons d’un côté aujourd’hui des designers d’interfaces et de l’autre des designers industriels qui design des objets, ce type de fonction est peut-être amené à se rapprocher à l’avenir pour construire ces nouveaux objets virtuels.

meteo-hololens

Bien évidemment, tous ces nouveaux usages sont encore à construire, ce qui est des plus excitants !

Dans cette sortie, prévue initialement pour l’automne 2015 en version developer kit, il y a deux points qui paraissent très intéressants :

1) Alors que Microsoft semblait avoir loupé le tournant du mobile laissant la place à Apple et Android, la firme fondée par Bill Gates, confirme son grand retour dans le domaine très prometteur de la réalité augmentée. C’est probablement un nouveau souffle pour étendre Windows 10 à plusieurs utilisateurs, autant professionnels et personnels.

2) Avec ces lunettes Hololens, Microsoft qui travaille sur le ce casque depuis 5 ans déjà,  confirme qu’il est un véritable challenger de Google, Samsung, Facebook et Apple dans le domaine de la réalité augmentée. Force est de constater qu’à la date d’aujourd’hui, c’est pour l’instant le seul acteur qui est allé aussi loin dans ce qu’il appelle « la projection holographique ».

Et avec des projets comme Magic Leap soutenus par Google, vous n’êtes pas au bout de vos surprises et de vos découvertes dans ces domaines.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*