Magic Leap fait appel à dix développeurs extérieurs

Magic Leap fait appel à dix développeurs extérieurs

L’information fait naturellement grand bruit tant Magic Leap reste un mystère dans le milieu de la réalité augmentée. Depuis maintenant plus d’un an, la start-up américaine ne cesse de nourrir les espoirs d’une technologie AR qui dépasserait notre imagination. Si l’entreprise fondée par Rony Abovitz a certes déposé une flopée de brevets au contenu ambitieux, c’est bien le nombre de dollars récoltés au fil des années qui fait aujourd’hui tourner les têtes : plus d’un milliard, provenant entre autre d’un Google généreux.

Il n’empêche que leur technologie, qui aurait largement de quoi concurrencer les Microsoft Hololens, est gardée dans le plus grand secret. C’est donc à grand renfort de teasers aussi scotchant les uns que les autres que la société fait parler d’elle. Le tout sans trucages ni effets spéciaux.

Au vu de son obstination à vouloir conserver ses secrets industriels, la firme US surprend les observateurs en faisant appel à des collaborateurs extérieurs. C’est en effet au cours d’une session questions/réponses en vidéoconférence, dans le cadre de la conférence Twilio Signal 2016, que M Abovitz a annoncé l’arrivée de dix développeurs dont la mission sera de créer des applications AR. L’un d’eux a d’ailleurs été recruté par le biais d’un concours pendant cette dite conférence.

La société Twilio, spécialisée dans les systèmes de communications, devrait apporter son expertise en termes de systèmes de messagerie et d’appel, qui pourrait donc se greffer au projet du PDG de Magic Leap, à savoir un casque de réalité augmentée au potentiel (presque) inimaginable. Il faudra cependant prendre son mal en patience avant de tester ce nouveau bijou de l’AR, normalement prévu dans quelques années.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*