Accueil / Magic Leap / Magic Leap One : on en sait un peu plus sur ses caractéristiques
magic-leap-test-twitch-990x659

Magic Leap One : on en sait un peu plus sur ses caractéristiques

Si vous suivez le marché de la réalité augmentée, vous n’avez pas pu passer à côté de Magic Leap. En effet, la société qui a levé 2,4 milliards de dollars pour créer des lunettes dédiées à la réalité augmentée a fait grand bruit dans la communauté notamment pour ses levées de fonds record alors qu’ils n’avaient présenté aucun produit. Il y a quelques mois la société à dévoilé Magic Leap One, qui sera la première version des lunettes AR Magic Leap. On peinait encore à obtenir les différentes caractéristiques de ces Magic Leap One jusqu’à ce mercredi 11 juillet 2018 dans laquelle la société nous en dit un peu plus grâce à live Twitch. Et on ne va pas vous cacher que beaucoup ont été déçu par le résultat proposé…

Pour trouver tout le live voici le lien.

Magic Leap One : quelles caractéristiques ?

Dans un live retransmis sur Twitch et au décor qui tranche véritablement avec les keynotes dont les GAFAM nous ont habitué lors de la sorties de leurs produits, la société Magic Leap nous a présenté les caractéristiques de ses lunettes AR. Etant donné que dans un premier temps, les Magic Leap One sont destinées aux développeurs, c’est sur la partie hardware que s’est déroulé la grosse partie de la présentation afin de donner plus d’explications aux développeurs sur ce qu’ils pourront faire lorsqu’ils auront ces lunettes AR entre les mains.

La première nouvelle est présence d’un processeur multi-core Nvidia Tegra X2 (pour information la Nintendo Switch possède un processeur Nvideo Tegra X1…) Visiblement les Magic Leap One possèdent 3 CPU et un GPU. Au niveau de l’OS, Magic Leap est parti sur une base Linux de 64 bits qu’ils ont appelé Lumin. Le support OpenGL et Vulkan sont déjà intégrés, Unity fonctionne déjà et Unreal Engine est en passe d’arriver également sur ces lunettes. Les développeurs qui ont l’habitude de ces supports pourront donc se retrouver plus facilement en partant de ces outils pour développer des jeux AR et applications en réalité augmentées. Visiblement l’eye-tracking sera également disponible prochainement.

En terme de mémoire par contre Magic Leap est plus évasif et nous dit juste que « personne n’aura à se plaindre » – une réponse qu’on peut juger peu digne d’une société qui a tout à prouver sur ses lunettes auprès des développeurs. Même réponse pour la batterie où on ne connaît pas non plus la durée de vie. La réponse avancée est « plusieurs heures »… Etant donné qu’en interne Magic Leap a effectué plusieurs tests sur des jeux et applications des moyennes auraient pu être donné. Ne pas en parler ne présage également rien de bon pour la partie technique de ces lunettes vis-à-vis de ses concurrents (notamment Hololens). Et enfin, rien également sur le FOV (Field of View) qui pourrait vraiment faire la différence par rapport à ses concurrents. Un tel silence nous fait penser que les Magic Leap One n’ont pas vraiment réussi à se placer sur un FOV vraiment supérieur à ce qui existe sur le marché.

magic-leap-jeu-realite-augmentee-990x561

Si vous souhaitez uploader du contenu sur les Magic Leap , deux manières vous seront proposées : soit vous devrez utiliser le câble USB-C soit vous pourrez passer par la Wi-Fi. Concernant le Wi-Fi, Magic Leap nous dit également que des expériences en multi-joueurs sur le même Wi-Fi avec plusieurs Magic Leap seront également possibles. Toujours sur le Wi-Fi, AT&T qui est un des opérateurs principaux aux Etats-Unis a également proposé un deal à Magic Leap pour devenir le distributeur exclusif du Wi-Fi sur les lunettes Magic Leap. Une belle opportunités pour l’opérateur Télécom si jamais le succès devait être au rendez-vous et un bon moyen de mettre en avant la 5G.

Magic Leap One : une démonstration plutôt décevante

Si vous avez suivi l’épopée de Magic Leap depuis ses début et dans les colonnes de GoGlasses, vous savez que c’est une société qui attise les regards depuis plusieurs années de part son produit et ses levées de fonds records.

On se souviendra – pour ne citer qu’eux – de la fameuse vidéo de la baleine sur un terrain de basket intérieur ou encore du robot se baladant dans les bureaux. Dans le live Twitch, une première démonstration nous montre plus exactement le fonctionnement des lunettes de réalité augmentées Magic Leap. Dans un premier temps, il faut définir la surface sur laquelle ont souhaite pouvoir profiter de l’expérience en réalité augmentée et l’expérience s’affiche ensuite. En l’espère, il y a une véritable déception quant au contenu présenté. Les graphismes sont bien moins impressionnants que ce qu’on pourrait retrouver sur ARKit et ARCore… On vous laisse juger par vous-même.

Avec les Magic Leap One il serait également possible d’utiliser la photogrammetrie et d’utiliser le fichier pour l’intégrer dans un environnement en VR (Unity est utilisé dans cette démonstration). La démonstration est encore très sommaire et il faudra voir par la suite les différentes utilisations qui en seront faites.

magic-leap-photogrammetie-990x523

Pour résumer, les Magic Leap n’ont jamais été aussi proches d’être entre les mains des développeurs, mais pourtant rien pour l’heure ne semble indiquer qu’ils soient vraiment meilleurs que leurs concurrents et notamment des Hololens. Il faudra donc attendre que les lunettes de réalité augmentée soient reçu par les premiers développeurs pour les premières prises en mains. Pour l’heure on reste assez dubitatif.

 

A propos de Milan Boisgard

Fondateur du site GoGlasses.fr, je cherche à comprendre et à analyser le phénomène de réalité virtuelle et augmentée pour en tirer des usages concrets et développer le domaine.