Magic Leap : des brevets dévoilent le futur de la réalité augmentée

Magic Leap : des brevets dévoilent le futur de la réalité augmentée

Si le domaine de la réalité virtuelle est en pleine effervescence avec les casques de réalité virtuelle qui se développement de plus en plus, il s’avère que le domaine de la réalité augmentée n’est pas en reste et se développe également de son côté. Si pour l’instant peu de développement de réalité augmentée ont pu être véritablement intégrés à des lunettes connectées on pourra tout de même souligner l’impressionnante application WordLens pour Google Glass qui vous permet de traduire des mots avec une traduction superposée. Cependant, avec un investissement de 542 millions de dollars par Google et Qualcomm dans la startup Magic Leap, la réalité virtuelle pourrait faire un énorme bon.

C’est tout du moins ce que peut laisser penser les différents brevets publiés tout récemment par l’entreprise américaine. Alors qu’on ne savait que très peu de chose de la part de la technologie développée par Magic Leap, la publication de 180 pages de brevets décrivant les différentes possibilités de leur technologie révolutionnaire nous permet de mieux comprendre leurs intentions et l’intérêt suscité par Google notamment.

MAGIC LEAP : QU’EST-CE-QUE C’EST ?

Ce que l’on connaissait de Magic Leap était simple, il s’agissait d’une technologie de réalité augmentée appelée réalité cinématique. L’objectif était de créer des sculptures de lumière en 3D. On ne savait pourtant pas avec quel appareil Magic Leap arrivait à les afficher. Avec la publication de leurs brevets, c’est maintenant un peu plus clair : il s’agit de lunettes connectées à un boîtier lui-même connecté à un réseau internet comme le montre les images ci-dessous :

magic-leap-realite-augmentee-fonctionnementPour l’instant, le design des lunettes n’est pas encore défini. Et c’est sûrement cette partie qui intéresse grandement Google. En effet, ce dernier a un expérience réelle des lunettes connectées grâce aux Google Glass. Alors que le programme Explorer vient tout juste de se terminer, Google planche sur une version 3 de ses lunettes connectées. Il se pourrait bien que la prochaine version intègre la technologie Magic Leap afin de pouvoir afficher réellement de la réalité augmentée. Une optique à laquelle on veut croire et qui paraît vraiment excitante même si l’on peut mesurer l’ampleur des enjeux technologiques pour construire de véritables lunettes connectées complètement wearables (c’est-à-dire « portable »).

 

COMMENT CETTE RÉALITÉ CINÉMATIQUE FONCTIONNERAIT-ELLE ?

S’il faut prendre avec des pincettes les informations dévoilées sur les brevets, cela nous renseigne toutefois sur les différentes idées qui pourraient être mises en oeuvre sur des futures lunettes connectées. Le principe de Magic Leap est plutôt simple à comprendre puisqu’il s’agit grâce aux lunettes d’afficher en surimpression de la réalité différents écrans, menus ou objets. En plus de cela, l’utilisateur pourra bien sûr interagir avec ces différentes informations ou objets en les agrandissant, les réduisant et les dispersant devant tout son champ de vision. Voici l’image qui illustre le mieux le concept :

magic-leap-realite-augmentee-ecrans-1 magic-leap-realite-augmentee-ecrans-2 magic-leap-realite-augmentee-ecrans-3

Ce concept n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui du projet de lunettes connectées par Atheer Lab (ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’ils ont été également approchés par Google).

Si ce type de concept est séduisant et pourrait à l’avenir probablement l’emporter, il y a aussi une conséquence : la disparition des écrans de télévision et des ordinateurs tels que nous les connaissons. C’est donc un tout autre marché qui pourrait se redéfinir !

Autre point intéressant qui est mis en avant dans le brevet de Magic Leap, ce sont les gestures, c’est-à-dire les différents gestes qui serviront à contrôler ces images / écrans (par exemple, un geste bien connu de tous car très utilisé pour les smartphones à l’heure actuel est le pincement de l’écran pour réduire ou agrandir une photo). Voici les différents gestes que pourraient proposer à l’avenir la technologie de Magic Leap :

magic-leap-realite-augmentee-gestes-1 magic-leap-realite-augmentee-gestes-2

Enfin pour terminer, le brevet envisage également quelques utilisation de cette technologie dans certaines situations ou certains métiers comme la médecine. Sous la photo ci-dessous, on peut envisager qu’un médecin puisse montrer un organe reconstitué en 3D et l’opération qu’il va effectuer par la suite sur le patient.

magic-leap-realite-augmentee-hopital

Il est donc difficile de conclure sur un tel brevet et de dire si ces prochaines technologies et interactions vont être utilisées par Google pour ses prochaines lunettes connectées. C’est probable, mais on ne peut être sûr de rien. Il y a tout de même fort à parier que la technologie de réalité augmentée trouvera sa place dans la prochaine version des lunettes de Google, ouvrant par la même occasion un immense champ des possibles et des usages !

Laisser un commentaire

comment-avatar

*