Solos : des lunettes connectées pour cyclistes pour 2016

Solos : des lunettes connectées pour cyclistes pour 2016

Le secteur des lunettes connectées qui semblait ralentir ces derniers mois attendait en réalité le CES, un grand salon international se déroulant chaque année à Las Vegas. Le marché semble se réorienter sur la partie grand public : vers les sportifs et plus particulièrement les cyclistes. Ils sont des cibles idéales car il y a un fort intérêt à avoir des informations sur ses performances lors d’une course.

Deux acteurs ont ainsi présenté des lunettes pour cyclistes au CES : Garmin et Kopin. Nous allons nous intéresser dans cet article au deuxième qui a ainsi présenté ses Solos. Les lunettes peuvent faire penser aux Google Glass puisque la monture présente certaines similitudes. L’entreprise se targue d’utiliser la même technologie que celle utilisée par les pilotes américains, d’offrir un écran quatre fois plus grand que ses concurrents et même d’avoir une excellente visibilité en plein soleil. Autant de belles phrases qu’il faudra vérifier dans les faits.

Plus concrètement le cycliste aura à disposition un prisme de 4mm qui lui offrira un écran virtuel d’environ 5 pouces (l’équivalent d’un smartphone). L’utilisateur pourra interagir avec les lunettes Solos par l’intermédiaire d’applications mobiles qui permettront de modifier le contenu affiché à l’écran. Aucune interaction ne sera réalisée directement sur les lunettes, car elles se veulent « mains libres » : il n’y a pas de trackpad comme sur les Google Glass. En revanche, les deux haut-parleurs, ainsi que les deux micros permettront aux lunettes d’informer et de recevoir des ordres de l’utilisateur.

Lopin solos : des lunettes connectées pour cyclistes

Il sera ainsi possible d’avoir des informations sur l’appelant ou de poster des messages sur les réseaux sociaux. Les informations proposées aux cyclistes seront pertinentes puisqu’en temps réel l’utilisateur aura accès à sa vitesse et ses performances, les données de capteurs compatibles ANT+ (fréquence cardiaque par exemple), du GPS et enfin du smartphone (notifications en tous genres).

L’angle de l’écran peut être facilement modifié, mais les gauchers ne pourront pas visionner l’information de leur oeil principal, puisque cette partie reste fixée sur la droite. Enfin les amateurs de performances sportives seront ravis d’apprendre que l’entreprise a réalisé de nombreux essais afin de réduire au maximum l’empreinte aérodynamique. La problématique du port du casque a également prise en compte. L’autonomie annoncée est située entre 6 et 10 heures, ce qui est dans la moyenne des lunettes de ce type.

Les lunettes Solos seront disponibles lors du deuxième trimestre pour un prix de 499 dollars. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site officiel.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*