Conduire à la troisième personne avec un drone et des lunettes intelligentes

Conduire à la troisième personne avec un drone et des lunettes intelligentes

Les lunettes et casques intelligents peuvent nous permettre d’adopter un nouveau point de vue sur le monde – et ce, parfois, littéralement ; nous avions déjà évoqué sur GoGlasses l’utilisation de l’Oculus Rift, le casque à réalité virtuelle, pour une vision à la troisième personne. Le projet était alors initié par une société polonaise spécialisée dans les technologies éducatives. Nous vous présentons aujourd’hui une vidéo aux objectifs moindres mais malgré tout intéressante sur le sujet ; celle de Tom Scott, un youtubeur plutôt connu, dans laquelle il est question de conduire une voiture… mais avec une vue à la troisième personne.

Un challenge pour le divertissement

Pour arriver à ce résultat, l’équipe de Tom Scott a utilisé des lunettes intelligentes connectées à un drone spécialisé dans le filmage aérien, par la société Skypower. Celui-ci vole à plusieurs mètres derrière la voiture, légèrement en retrait. Le conducteur peut de ce fait observer en temps réel la route sur laquelle il se trouve du point de vue du robot. L’expérience semble transformer la réalité en un véritable circuit Mario Kart, ou bien en un GTA revisité. Vous pouvez consulter la vidéo ci-dessous, depuis la chaîne youtube de Tom Scott :

En soi, l’expérience n’a pas d’objectif particulier si ce n’est d’essayer de savoir si la conduite à la troisième personne est possible, et il n’est pas question d’un projet spécifique. La vidéo a été tournée en lieu clos et le test a été effectué par des conducteurs affirmés. La voiture frôle à plusieurs reprises les obstacles, ce qui amène à réfléchir à ce type d’usage, qui demande une nouvelle prise en main du véhicule.

Une nouvelle façon d’appréhender l’espace

La société Skypower s’est notamment exprimée sur le sujet dans un article, disponible sur son site officiel : « Les lunettes ont permis une liaison depuis les yeux vers le ciel, mais il était extrêmement difficile pour les pilotes de capter cette information visuelle et de la traduire, surtout lorsqu’il s’agissait de déterminer la vitesse, la direction et la synchronisation sur le terrain. »

conduire-vue-troisieme-personne-lunettes-drone

Le dispositif en soi pourrait néanmoins inspirer des projets plus sérieux ; celui concernant l’Oculus Rift évoquait déjà une vision à la troisième personne pour la conduite. Ce point de vue permet la suppression des angles morts et une meilleure vision d’ensemble de la route, ce qui pourrait avoir, à terme et après formation, des conséquences positives en terme de sécurité routière.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*