Google s’associe à Novartis pour ses lentilles connectées

Google s’associe à Novartis pour ses lentilles connectées

Le projet Google de lentilles connectées n’est plus vraiment un secret pour personne : nous vous avions déjà parlé de cette nouvelle technologie et des usages qui pouvaient en être faits. Grâce à des capteurs non invasifs, elles peuvent analyser le liquide lacrymal de l’oeil et fournir certaines données, notamment le taux de glucose contenu dans le sang, ce qui pourrait aider les personnes diabétiques.

Il s’agit plus que d’un simple concept désormais puisque Novartis, le grand groupe pharmaceutique suisse, a annoncé ce mercredi 15 juillet 2014 que sa division spécialisée dans les soins pour les yeux, Alcon, avait signé un accord avec Google dans le cadre de ce projet. Tous deux développeront et commercialiseront ensembles les lentilles connectées.

« Répondre aux besoins médicaux non satisfaits »

La nouvelle a été annoncée dans un article disponible sur le site officiel de Novartis. Un accord a été trouvé avec Google afin de mettre sous licence cette technologie pour une utilisation médicale. Le PDG de Novartis, Joseph Jimenez, s’est notamment exprimé sur le sujet : « Nous sommes impatients de travailler avec Google pour mettre en commun leur technologie de pointe et notre connaissance approfondie de la biologie pour répondre aux besoins médicaux non satisfaits. » La démarche est vue comme une véritable avancée pour la société. « Il s’agit d’une étape clef pour nous permettre d’aller au-delà des limites de la gestion des problèmes de santé traditionnels, à commencer par ceux concernant l’oeil », explique Jimenez.

« Améliorer la qualité de vie de millions de personnes »

Au-delà d’une simple question de lentilles connectées, il s’agit également d’ouvrir les domaines de la santé et de la médecine aux nouvelles technologies, et donc bien entendu en particulier à cette technologie, ce dans le but d’aider ceux qui en auraient besoin. « Notre rêve est d’utiliser la dernière technologie dans le domaine de la miniaturisation électronique pour aider à améliorer la qualité de vie de millions de personnes », explique Sergey Brin, le co-fondateur de Google. « Nous sommes très heureux de travailler avec Novartis pour faire de ce rêve une réalité. »

En plus des personnes diabétiques qui pourraient bénéficier de ces lentilles connectées, Novartis pense également aux personnes presbytes, ne pouvant plus lire sans lunettes. Cette technologie pourrait fournir une correction de vision qui s’accommoderait afin d’aider l’oeil à adapter sa vision des objets proches. Tout cela laisse présager un bel avenir pour les lentilles connectées dans le domaine médical.

lentilles-connectees-google

Laisser un commentaire

comment-avatar

*