Utilisation des Google Glass dans le domaine de la santé selon Philips

Utilisation des Google Glass dans le domaine de la santé selon Philips

Les objets intelligents et notamment les lunettes connectées sont déjà présents dans le domaine de la santé ; les Google Glass sont utilisées outre-Atlantique pour former de futurs médecins ou optimiser les services d’ambulance. En France, le projet Handi’Light utilise une paire de lunettes contre le traumatisme crânien. Pourtant, avant même que les Google Glass ne deviennent un outil pour former les futurs chirurgiens, Philips avait déjà pris la décision d’en explorer le potentiel dans l’industrie médicale ; la multinationale néerlandaise montrait fin 2013 ses travaux sur un concept prévu pour les Google Glass.

« Une nouvelle façon d’obtenir l’information »

La société est allée plus loin qu’une simple étude sur les possibilités offertes par les lunettes connectées, puisqu’il s’agissait de fusionner la technologie avec leur propre matériel – et ce dans l’objectif de créer une application pouvant permettre de consulter en temps réel les signes vitaux du patient. L’idée est d’autant plus séduisante qu’il est question d’utiliser cette application autant en salle d’opération que lors d’un déplacement vers l’hôpital.

google-glass-operation-chirurgie-philips

Sur son blog, Philips déclare qu’il s’agirait d’une « toute nouvelle façon pour les médecins d’obtenir l’information dont ils ont besoin quand ils en ont le plus besoin ». Le concept a été élaboré avec Accenture, une entreprise française spécialisée dans le conseil en management et dans les technologies de l’information. Philips y met également en avant l’intérêt des Google Glass en tant que technologie mains libres pouvant être contrôlée par commande vocale ; plutôt que d’avoir à tourner la tête pour observer le moniteur, un chirurgien aurait simplement à jeter un coup d’oeil sur l’écran des lunettes connectées.

Un concept sans avenir ?

Le projet a tout de suite était présenté comme un simple concept dont l’objectif n’était pas spécifiquement de le commercialiser par la suite : « Si le travail de développement et les réactions sont réels, ce concept n’est pas et ne vise pas à être un produit disponible », peut-on lire dans la vidéo de présentation du concept, consultable à la suite de ce paragraphe. Malgré tout, Philips ne cache pas son intérêt pour l’innovation dans le cadre de la santé. Divya Mahajan est actuellement partenaire commercial dans les technologies de l’information pour les services de la santé dans l’entreprise. Il s’est exprimé au nom de Philips selon ces mots : « Chez Philips, nous pensons que l’avenir de la santé requiert des innovations qui peuvent vraiment faire la différence. » Les lunettes connectées en feraient clairement partie. Si ce concept ne devrait pas avoir de suite, il est néanmoins possible qu’il puisse inspirer à l’avenir le secteur de la santé.

Laisser un commentaire

comment-avatar

*